jeu. Déc 12th, 2019

Air France Boeing 747

Transform 2015, les révelations aujourd’hui ?

Les détails du plan Transform 2015 seront ils donnés aujourd’hui aux personnels Air France ?

Partages
Air France Boeing 747 © DR

Journée torride pour Air France avec un comité central d’entreprise qui devrait permettre à la direction de dévoiler les actions qui vont être mise en place pour sauver l’entreprise d’une mort certaine si rien n’est fait. Depuis le mois d’avril il y a eu beaucoup de « propositions », bruits de couloirs et même des bruits de c… tellement c’était risible.

Pour ceux qui n’ont pas suivi, Air France perd de l’argent depuis déjà plusieurs années et cela ne peut plus durer. Gourgeon a mis en place les bases provinces qui, en tout cas pour celle de Nice dont nous avons les chiffres, semblent démarrer correctement par rapport aux prévisions qui avaient été faite. Mais cela ne suffit pas. Le plan Transform 2015 doit donc apporter de nouvelles mesures pour augmenter la productivité de l’entreprise de 20% au plus vite. Parmi les mesures citées il y a la suppression de 5000 postes via un plan de départs volontaires ou via le non renouvellement des départs et même selon certaines sources par des licenciements. De source interne il aurait été indiqué « un éventuel plan de départs volontaires dépendrait des mesures d’augmentation de productivité obtenue dans le cadre de Transform 2015 et ces négociations sont toujours en cours avec une annonce en Juin » ce qui peut se traduire par : vous signez les nouveaux accords et les départs seront « volontaires » sinon ce sera beaucoup moins agréable pour les personnes concernées. Il y a aussi la mise en place des règles « bases provinces » pour l’ensemble du court et moyen-courrier, des réductions d’effectif à bord des avions sur tous les secteurs, une fusion des filiales régionales, une forte augmentation des capacités de la filiale Transavia… On parle même, et ce serait une première, de suppression de postes chez les pilotes.

C’est donc aujourd’hui que, si la réunion n’est pas perturbée par les syndicats comme il y a peu, les personnels vont enfin savoir quel avenir la direction leur propose. D’un autre coté, à quelques semaines des congés d’été il est également probable que rien de concret ne sorte de ce CCE afin d’éviter des mouvements sociaux qui pourraient définitivement poser la pierre tombale sur la compagnie moribonde.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 498 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages