Air France, dure "négo" en vue avec les PNC ! – PNC Contact
Nous sommes le mercredi 19 décembre 2018

Air France, dure « négo » en vue avec les PNC !

Air France, filiale du groupe Air France – KLM, a du pain sur la planche. Alors que les négociations avec les pilotes ne sont pas encore totalement terminées, on attend le retour de ces derniers, la direction d’Air France s’attaque au délicat dossier des conditions de travail des hôtesses de l’air et des stewards de la compagnie aérienne.

Equipage © Air France
Equipage © Air France

Air France, filiale du groupe Air France – KLM, a du pain sur la planche. Alors que les négociations avec les pilotes ne sont pas encore totalement terminées, on attend le retour de ces derniers, la direction d’Air France s’attaque au délicat dossier des conditions de travail des hôtesses de l’air et des stewards de la compagnie aérienne.

A peine commencé le ton est donné. L’UNSA, syndicat d’hôtesses de l’air et stewards, a déjà menacé la direction d’un « conflit majeur » pendant que le SNPNC parle lui de « provocation ».

La direction demande aux hôtesses de l’air et stewards la même chose qu’aux pilotes, une augmentation de la productivité dans le cadre de Perform 2020.

Selon les syndicats la direction ‘Air France demande l’impossible;

La diminution du coût de l’heure de vol par une augmentation des heures de vol de chaque PNC, avec une modification des curseurs pour que ces heures surnuméraires soient exécutées quasi gratuitement

De leur côté ils veulent une reconduction de l’accord en cours avec des améliorations. Le souhait de la direction et celui des syndicats représentatifs des hôtesses de l’air et stewards d’Air France semble diamétralement opposé. Si rien ne bouge une grève dans les mois à venir est tout à fait probable et sans doute dévastatrice pour Air France car le pétrole repart à la hausse et son prix était le principal contributeur aux « bons résultats » de 2015.

Partages

8 commentaires sur “Air France, dure « négo » en vue avec les PNC !

  1. Vu que que le seul homme à avoir tenu tête aux pilotes, et à ne pas acheter la paix sociale, part, on est en droit de penser qu’il y a de grandes chances que la montagne va accoucher d’une sourie.
    Le gouvernement va demander de calmer le jeux, et tout va continuer comme avant..
    Circulez y’a rien à voir….
    ADJ président ????

  2. Speedbird,

    Vous n êtes Ni pilote Ni prof de français étant donné le nombre de fautes.

    En tout cas vous ne connaissez pas le sujet .

  3. tout s’organise pour faire une grosse greve pnt/pnc en meme temps et la suite on la connaît: le ps va payer les pots cassés comme dab !!!!

  4. Quand le ps fait grève les pn ne critiquent pas.
    Respectez les navigants quand ils se défendent.

    Ce sont des métiers différents mais une compagnie aérienne sans navigants cela n existe pas.
    A moins de mettre des passagers dans des drones.

  5. D’où connaissez vous mon statut?
    Par contre lorsque lorsque les PN se mettent en grève, beaucoup de PS pensent que c’est suicidaire, et sont déconnectés de la réalité.
    Parce que pour vous, refuser de faire quelques heures de vol supplémentaires vous appelez cela se défendre?
    Parmi certaines revendications la baisse du prix des GP, qui servira de levier dans les négos. Quelle belle défense.

  6. c’est a moi que tu t’adresses Mermoz ? si c’est le cas je ne critique en rien l’action des pnt/pnc qui ont le rapport de force car on trouve pas un pilote en 48h et 1 pnc en greve c’est 50 pax en moins,j’ai deja dit a des pax qu’ils ne partiraient pas en porte d’emb devant l’avion,le ps n’a pas de rapport de force,j’enonce juste des faits,de plus je ne compte pas le nombre de pnt/pnc que j’ai fait partir a la derniere minute,meme ma derniere semaine chez af j’en ai depanné beaucoup !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 56 363 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages