24 novembre 2020
Air France recrute

Vestes pilotes © DR

Air France, négociations avec les pilotes

Air France, filiale du groupe Air France – KLM, est en pleine négociation avec ses pilotes pour Transform 2020 et ce n’est pas facile !

Partages
galons pilote
Vestes pilotes © DR

Air France, filiale du groupe Air France – KLM, est en pleine négociation avec ses pilotes pour Perform 2020 et ce n’est pas facile ! La dernière proposition de la direction prévoit plus d’heures de vol et plus de souplesse mais pas de baisse de salaire. On attend donc le retour des syndicats et leur signature, ou pas…

Frédéric Gagey a indiqué ;

Il y a une baisse des coûts à l’heure de vol, elle est nécessaire pour la compétitivité de l’entreprise, mais ça se fait dans un contexte où il y a plus d’heures de vol, donc personne n’est perdant.

Il a aussi bien insisté sur le fait que la rémunération des pilotes Air France ne baisserait pas.

Air France attend donc la réponse des syndicats. La direction d’Air France a indiqué qu’elle allait embaucher 600 pilotes d’ici la fin 2020. Cela doit permettre des passages de copilotes vers commandant de bord ou de changer de machine pour voler sur des appareils plus lourds et, donc, être mieux rémunéré. Air France a toujours une grille salariale basée sur les paramètres masse et vitesse des avions !

Les syndicats n’ont pas officiellement indiqué leurs positions mais Philippe Evain, président du SNPL Air France a indiqué ;

Nous n’avons pas été surpris. Cela ressemble beaucoup aux projets déjà reçus. Il n’y a pas de réelles nouveautés.

La réponse est attendue pour le 2 mai 2016 et, après les pilotes, la direction devra s’occuper des hôtesses de l’air et stewards, pas plus simple !

Partages

1 thought on “Air France, négociations avec les pilotes

  1. J’ai lu ce nouveau projet.
    Je suis totalement incapable de mesurer l’impact de certaines mesures « marginales » sur les conditions de travail et de rémunération car les aspects sont complexes. Il faudra attendre les retours des syndicats. Une seule chose est sûre : les formes sont mises et il y a des points positifs dans cet accord. Par contre, il reste à peser le négatif et il faudra aussi que certaines mesures soient acceptées, comme le chainage des rotations LC à CDG ! Derrière ce terme technique, l’idée est qu’au retour d’un vol LC, les pilotes dorment à l’hôtel à CDG avant de repartir 24 heures plus tard sur un autre vol dans le même sens (EST ou OUEST)… Faut voir ce que ça va donner en fatigue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 31 108 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages