jeu. Déc 5th, 2019
Air France recrute

Vestes pilotes © DR

Air France, tous des menteurs ?

Alors que le SNPL a démenti en bloc les accusations concernant la ligne Paris – Vérone, la direction d’Air France affirme qu’une demande a été faite au syndicat pour transférer cette ligne à Transavia France…

Partages
galons pilote
Vestes pilotes © DR

Alors que le SNPL a démenti en bloc les accusations concernant la ligne Paris – Vérone, la direction d’Air France affirme qu’une demande a été faite au syndicat pour transférer cette ligne à Transavia France.

Selon la direction d’Air France la demande a été faite à plusieurs reprises sans que le SNPL ne réponde positivement. La première demande a été faite le 22 juillet lors du comité de suivi de l’accord de création de Transavia. Cette demande a été faite en présence du président du SNPL.

La direction indique également avoir réitéré sa demande le 11 septembre lors d’un point programme sans obtenir, une fois de plus, de réponse positive de la part du syndicat des pilotes d’Air France.

Le SNPL qui semble freiner des 4 fers tout développement de la filiale Transavia depuis plus d’un an (grève des pilotes de septembre 2014) mais dément, dans un courrier, être pour quoi que ce soit dans la fin pure et simple de la ligne Paris – Vérone alors que la direction souhaitait la basculer à Transavia… A chacun de se faire sa propre opinion sur qui est le menteur, direction ou syndicat ?

Tout cela donne, une fois de plus, une bien mauvaise image de ce qui fut la compagnie nationale. En a-t-elle vraiment besoin alors qu’elle se dirige une fois de plus vers une année fortement déficitaire ?

Partages

9 thoughts on “Air France, tous des menteurs ?

  1. Le dossier TO devient une aiguille dans le pied du SNPL, au moment précis ou des négociations doivent reprendre. Après l’effet désastreux de la grève sur leur image, nos seigneurs du ciel continuent de maintenir la pression sur la direction en se servant de TO comme d’une monnaie d’échange. L’accord scélérat sur le développement de Transavia reste leur principale arme tactique afin d’obtenir plus ou à minima de conserver leurs acquis (cf contrat unique). Il est temps que les autres salariés, notamment PNC ouvrent les yeux sur cette organisation mafieuse.

  2. Les vrais menteurs sont côté journalistes. Le SNPL a autorisé le Orly-Amsterdam par TO et n’a aucune raison de s’opposer à la ligne sur Vérone qu’il est tout à fait possible de faire en wing to wing (AF + TO) car il y a deux clientèles bien distincte et que les modules AF sont de petits module. Le SNPL a toujours dit « oui » à Transavia à condition que ce ne soit pas de la concurrence interne. il est d’ailleurs fort probable que TO Europe revienne avec des conditions définies par une accord. Tout le monde y gagnera !
    Méfiez-vous de ce qui se raconte car dans notre monde, le moindre « Tweet » est recopié et collé sans que les informations soient vérifiées.

    1. Le « wing to wing » n’est possible que si il n’y a pas de baisse de fréquence structurelle en moyens propres Air France pour les lignes identiques… Donc pas possible sur une fermeture de ligne Air France.

  3. @Herve Philippe

    Qui vous a parlé d’un grève pilote le 5 octobre ????? Je ne suis pas au courant ! Par contre, direction et SNPL négocient en ce moment.
    Quand à dire que les pilotes vont couler AF, je répète ce que j’ai déjà pu écrire : l’effort demandé aux pilote représente 1,5% d’amélioration de la productivité alors que l’écart avec Transavia (dont les salaires sont proches) est supérieur à 30%. Cherchez l’erreur…
    Ce qui coule AF, c’est la médiocrité de ses dirigeants qui n’ont jamais eu de bonne stratégie. Il y a 15 ans, Mr Spinetta disait que les low-costs d’étaient pas une menace pour AF…

  4. @Hervé Philippe :
    Sans vouloir vous offenser, pour vos vols Loisirs, même si Corsair est une très bonne compagnie, cela vous limite en terme de destinations.
    Pour le prix AF : à partir de 40 euros un vol Europe, non ce n’est pas cher, c’est même un tarif low fare, avec service en plus à bord, service client assuré, presse etc…
    Et si le programme Flying Blue est si nul, je vous engage a donner vos Miles à l’UNICEF, ils sauront s’en servir pour aider l’enfance en difficulté. (pour le don, veuillez vous rendre sur le site FB)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 408 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages