mar. Nov 12th, 2019

Air France A319 © Philippe Noret - AirTeamimages

Air France sur un seul moteur

Depuis quelques jours les articles sur un atterrissage avec un moteur à l’arrêt d’un avion Air France apparaissent de-ci de-là dans la presse et sur le web.

Partages
Air France A319 © Philippe Noret - AirTeamimages
Air France A319 © Philippe Noret – AirTeamimages

Depuis quelques jours les articles sur un atterrissage avec un moteur à l’arrêt d’un avion Air France apparaissent de-ci de-là dans la presse et sur le web.

Le 13 mars dernier un Airbus A319 portant l’immatriculation F-GRHT effectuant un vol entre Marseille et Paris a atterri avec un seul réacteur en fonction après que l’autre se soit brutalement éteint. Selon nos informations plusieurs équipages avaient signalé des problèmes de jaugeurs sur ce matricule. L’équipage a vérifié très régulièrement le J+T-D (C’est la méthode qui permet de vérifier qu’il n’y a pas de fuite ou d’anomalies. On fait la somme de ce qu’il y a aux jaugeurs avec la somme des totalisateurs et on compare avec le fuel départ). Le problème, c’est qu’il y avait, au départ, certainement moins que ce qui était affiché aux jaugeurs. L’équipage, sur ce vol, ne pouvait rien faire de mieux. Ils vérifient une dernière fois en approche le J+T-D qui est toujours bon, la valeur de fuel indiquée diminuant au même rythme que celle de l’autre aile. Au même moment, ils ont une alarme car les pompes sont en basse pression et, juste après, le moteur s’arrête. Les jaugeurs indiquaient 1T1 dans l’aile gauche alors qu’il n’y avait plus une goutte de fuel…

L’avion s’est posé sans incident et les passagers ont été débarqués calmement pour rejoindre le terminal d’arrivée Air France

Air France a réagi à cet événement en faisant procéder dans les 2 jours à une vérification de la précision des jaugeurs en faisant un jaugeage manuel (drip stick) sur TOUS les appareils de la flotte. Il n’a révélé aucune anomalie. Malgré cela, toute plainte sur le jaugeage carburant fait désormais l’objet d’un jaugeage manuel, même si non prévu par Airbus.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 768 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages