7 août 2020
Airbus A320 easyJet

easyJet © Domaine Public

easyJet, les chiffres en détails

easyJet a continué de générer des rendements et une croissance durables pour les actionnaires en publiant un résultat record cette année. La compagnie a consolidé les bases de sa réussite à venir, dont ses besoins futurs en termes de flotte auprès d’Airbus, jusqu’à 2022 et au-delà.

Partages
easyJet © Domaine Public
easyJet © Domaine Public
Résultats principaux20132012Evolution
Chiffre d'affaires total (millions de GBP)4 2583 854+10.5%
Bénéfices avant impôts (millions de GBP)478317+50.9%
Marge avant impôts (%)11.28.2+3.0ppt
Bénéfice par action (pence)101.362.5+62.1%
Dividende proposé – ordinaire (pence par action)33.521.5+55.8%
Dividende proposé – spécial (pence par action)44.1--
Retour sur capitaux employés (%)17.4%11.3%+6.1ppt

easyJet a continué de générer des rendements et une croissance durables pour les actionnaires en publiant un résultat record cette année. La compagnie a consolidé les bases de sa réussite à venir, dont ses besoins futurs en termes de flotte auprès d’Airbus, jusqu’à 2022 et au-delà.

Progrès stratégiques

Dynamiser la demande, la conversion et les yields en Europe

  • Le revenu total par siège a augmenté de 7% à 62,58 £ dynamisé par un environnement favorable en termes de capacités et différentes actions positives dont l’introduction de l’attribution des sièges, des améliorations apportées au site easyJet.com et la campagne publicitaire « europe by easyJet ».
  • L’offre de sièges a enregistré une croissance de 3,3% à 68 millions, résultat de l’approche sélective d’easyJet vis-à-vis du volume de sièges ; le taux de remplissage a augmenté de 0,6 point à 89,3% et le nombre de passagers de 4% à 60,8 millions.

Conserver l’avantage en termes de coûts

  • Le coût par siège hors carburant a augmenté de 3,9% à taux de change constant sur l’ensemble de l’exercice (5,3% sur une base publiée). Concernant la hausse des coûts, 2,0 points en pourcentages proviennent d’une augmentation des charges dans les aéroports réglementés en Espagne et en Italie, et 0,8 point supplémentaire concerne la hausse des coûts liés aux perturbations et aux frais de dégivrage. Les pressions inflationnistes ont été en grande partie compensées par le succès continu du programme de lean management d’easyJet.

Construire des positions réseau solides de numéros 1 et 2

  • easyJet a consolidé sa présence dans les aéroports principaux avec une part de marché de plus de 40% sur les vols court-courriers dans des aéroports clés tels que Londres Gatwick, Milan Malpensa et Bâle-Mulhouse. La compagnie s’est également développée en France dans les aéroports régionaux et a enregistré une forte croissance en Italie.
  • easyJet a annoncé de nouvelles ouvertures de bases à Hambourg et à Naples. Ces ouvertures ont été en partie facilitées par la décision, motivée par des questions de performance commerciale, de fermer la base de Madrid.

Utilisation disciplinée du capital

  • easyJet a fini l’exercice avec 1 237 millions £ de liquidités, une hausse de 354 millions £ par rapport à la situation au 30 septembre 2012. easyJet a une dette nette ajustée de 156 millions £.
  • Le Conseil d’administration recommande une distribution de dividendes aux actionnaires de 175 millions £ sous la forme d’un dividende spécial de 44,1 p par action et qui est soumis à l’approbation des actionnaires lors de l’Assemblée générale de la compagnie le 13 février 2014. Cela s’ajoute au dividende ordinaire régulier de 133 millions £, ou 33,5 p par action, sur la base de sa politique existante de versement d’un tiers du résultat annuel après impôt.
  • Suite à l’acquisition des créneaux de Flybe à Gatwick, easyJet a exercé ses options restantes sur 6 appareils au 31 octobre 2013, conformément aux termes du contrat actuel avec Airbus, pour une livraison au printemps 2015.

Au sujet de ces résultats, Carolyn McCall, directrice générale d’easyJet, a déclaré :

« easyJet a généré une performance soutenue sur l’ensemble de l’année et réalisé des avancées significatives conformément à ses priorités stratégiques. Les résultats reflètent l’avantage structurel continu d’easyJet sur le marché européen du court-courrier, autant par rapport à la concurrence des compagnies traditionnelles que des compagnies low cost.

Notre approche disciplinée dans l’attribution des capacités a permis de générer une croissance significative des bénéfices, de la marge bénéficiaire et de la rentabilité du capital investi, et nous avons terminé l’exercice avec un bilan solide et un faible niveau d’endettement. Preuve de notre confiance renouvelée dans les perspectives futures de notre activité, le Conseil d’administration a recommandé de distribuer 308 millions £ aux actionnaires, par l’association d’un dividende ordinaire et d’un dividende spécial.

Nous continuerons de poursuivre notre stratégie qui consiste à proposer à nos clients des prix bas vers de formidables destinations avec un service de qualité, de sorte que nous puissions continuer à être gagnants sur un marché toujours plus compétitif. Cela signifie que nous sommes bien placés pour continuer à générer des rendements et une croissance durables pour nos actionnaires. »

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 277 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages