jeu. Sep 19th, 2019

CityJet BAe 146 © Juergen Lehle

Air France au tribunal

Après Ryanair dont le procès a été clos vendredi dernier c’est au tour d’Air France de se retrouver devant les juges.

Partages
CityJet BAe 146 © Juergen Lehle
CityJet BAe 146 © Juergen Lehle

Après Ryanair dont le procès a été clos vendredi dernier c’est au tour d’Air France de se retrouver devant les juges. La compagnie aérienne est accusée de travail dissimulé au sein de sa filiale irlandaise Cityjet. Ce procès va démarrer dans quelques heures devant la Cour d’Appel de Paris. En première instance la compagnie avait été condamnée à 100 000 euros d’amende et plus de 630 000 euros à verser à l’Urssaf. Pendant près de 3 ans les salaries prenaient et finissaient leur service à Orly mais étaient sous contrat irlandais. « Cityjet a déployé des stratégies d’une finesse absolue (…) sur le plan juridique. Elle a échappé pendant des années à la législation sociale française », avait argumenté le procureur. Avec plus de 250 casiers pour le personnel comptabilisés par l’inspection de travail sur les bases françaises de la compagnie en 2007 Cityjet n’a pas réussi à éviter le procès.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 562 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages