25 juillet 2020

Boeing 747 Air France © Mzelle Laure

Les retards couteront chers

Les retards pourront rapporter gros au passagers…

Partages
Boeing 747 Air France © Mzelle Laure

Il a été confirmé par la Cour Européenne de Justice que, hors circonstances exceptionnelles, les compagnies aériennes européennes devront dédommager les passagers à partir de trois heures de retard. La Cour confirme par la présente un arrêt qui avait été prononcé il y a trois ans à l’encontre d’Air France. Dorénavant, les passagers volant sur des compagnies aériennes européennes en partance ou direction d’un des 27 pays de la communauté auront des indemnités comprises entre 250 et 600 euros pour des retards ou des annulations de vol. Rappelons que les grèves ne sont pas considérées comme circonstances exceptionnelles… L’Europe continue donc son travail de sape des compagnies européennes vis-à-vis de la concurrence internationale, après la taxe carbone qui ne sera sans doute payée que par les Européens c’est la « taxe retard »….

Partages

1 thought on “Les retards couteront chers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 358 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages