lun. Jan 27th, 2020
Boeing 737-800 Ryanair

Boeing 737-800 Ryanair © Ryanair

L’affaire Ryanair fait « plouf »

Ils étaient en règle vis à vis de l’EU-OPS

Partages
Boeing 737-800 Ryanair
Boeing 737-800 Ryanair © Ryanair

La polémique concernant la compagnie Ryanair et les règles d’emport de carburant de cette dernière est sur le point de retomber comme un mauvais soufflé au fromage. Certains se gaussaient en affirmant que la compagnie était dangereuse et décollait sans faire le plein mettant en danger la vie des passagers. PNC Contact s’était contenté de rappeler les règles d’emport carburant et la procédure pour se déclarer « short petrol ».

L’IAA (Irish Aviation Authority) a publié son rapport préliminaire sur cette affaire. Précisons que ce rapport a été écrit avec la collaboration de deux enquêteurs espagnols. On y apprend que les 3 appareils ont tous décollé avec plus de pétrole que le minimum obligatoire et qu’ils ont respecté les procédures EU-OPS en ce qui concerne la déclaration d’urgence. Histoire de quand même dire quelque chose, le rapport préconise que Ryanair revoie sa politique pétrole pour les vols vers les aéroports espagnols ayant un fort trafic quand la météo n’y est pas clémente.

Ce rapport ne va pas faire plaisir aux détracteurs de cette compagnie qui manquent, pour certains, d’objectivité. Nul doute que l’association de consommateurs espagnole qui avait porté plainte et la presse espagnole qui s’en donnait à cœur joie depuis l’événement vont devoir trouver un autre sujet de polémique.

Partages

1 thought on “L’affaire Ryanair fait « plouf »

  1. Merci à vous d’avoir publié cet article qui met fin à toutes les bêtises lues au sujet de cet incident. Comme vous le dites, le fait que Ryanair soit innocente dans l’affaire n’intéresse évidemment plus personne étant donné que nos médias se complaisent exclusivement dans la rédaction d’articles diffamatoires au sujet de cette compagnie. Les soit-disant journalistes « pros » qui ne font plus leur travail n’ont pas jugé bon de publier un article comme celui-ci qui dément toutes leurs publications antérieures. Merci à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 38 508 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages