dim. Oct 13th, 2019

J.C Spinetta © Air France

Prime Gourgeon, suite et fin ?

Les actionnaires ont dit « non »…

Partages
J.C Spinetta © Air France

L’indemnité de PH Gourgeon a été rejetée lors de l’assemblée générale des actionnaires Air France d’hier. Cette prime est la contrepartie financière de la clause de non concurrence de 3 ans qui interdit à Gourgeon de travailler dans le secteur des compagnies aériennes. « Mon sentiment personnel, en tant que président, est que cette clause a été décidée de façon raisonnable, de bon droit et qu’elle a protégé l’entreprise », a pourtant défendu jeudi Jean-Cyril Spinetta.

« Le code du commerce est d’une très grande clarté. (…) Le rejet, s’il intervient, n’aura pas de conséquence directe sur cette indemnité dont il a été bénéficiaire », a indiqué Jean-Cyril Spinetta laissant entendre que les 400 000 euros ne seront sans doute jamais remboursés.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 852 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages