12 août 2020
Air France 320 reverse

Air France 320 reverse © Air France

Frayeur sur un vol Air France

Partages
Air France 320 reverse
Air France 320 reverse

Le vol Air France 3974 reliant les Antilles françaises à la Guyane a connu hier soir un atterrissage mouvementé vers 19H30 locales (23H30 à Paris).

Au moment de la première tentative d’atterrissage de ce dernier vol Air France de l’année pour la Guyane, les passagers de l’Airbus A 320 ont tous eu la sensation que l’avion avait touché le sol avant de remettre les gaz, y compris les hôtesses à bord.

Peu de temps après avoir repris de l’altitude, le commandant de bord a fait une annonce aux passagers expliquant qu’il avait dû in extremis renoncer à l’atterrissage car « un avion se trouvait sur la piste de l’aéroport de Rochambeau » et que la distance ne lui paraissait « pas suffisante » pour atterrir.

« La tour de contrôle nous avait indiqué qu’il y avait la place pour atterrir, j’ai considéré que ce n’était pas le cas », a déclaré le commandant de bord qui poursuit :  » La sensation que l’avion avait touché le sol avant de remettre les gaz, éprouvée par tous les passagers de l’appareil a été provoquée par les turbulences de l’autre avion. Au plus bas, nous nous sommes trouvé à 30 mètres du sol.  »

L’avion a finalement pu atterrir normalement quelques minutes après son premier atterrissage avorté

Source: letelegramme.com

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 35 920 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages