2 juillet 2022
Hotesse de l'air

Hôtesses de l'air - Boeing 247 © Domaine Public

Forte reprise des recrutements hôtesse de l’air et steward

La reprise engendre des tensions qui conduisent à une forte reprise des recrutements hôtesse de l’air et steward.

Partages

La reprise engendre des tensions qui conduisent à une forte augmentation des recrutements hôtesse de l’air et steward.

American Airlines vient de rouvrir le recrutement hôtesse de l’air et steward pour la deuxième fois en moins de six mois. Cependant il faudra être rapide car le transporteur basé à Dallas Fort Worth prévoit de fermer la fenêtre de recrutement dès qu’il aura suffisamment de candidats pour avancer avec le processus d’embauche.

Publicités

La compagnie aérienne avait espéré embaucher jusqu’à 800 PNC depuis août 2021. Elle a été contrainte de rouvrir les recrutements. En effet, elle prévoit une augmentation de la demande après la dernière vague d’Omicron.

Dans une publication sur son site Web American Airlines avertit les candidats qu’ils devront être entièrement vaccinés contre COVID-19. C’est la condition s’ils veulent avoir le moindre espoir de décrocher un poste d’hôtesse de l’air ou de steward.

Qantas lance aussi des recrutements hôtesse de l’air et steward

American Airlines n’est pas la seule et Qantas aussi relance les recrutements hôtesse de l’air et steward.

La compagnie aérienne nationale australienne Qantas vient de rouvrir le recrutement de PNC dans sa base de Londres après une pause de plus de deux ans induite par une pandémie. Qantas n’a redémarré les vols internationaux que le mois dernier, mais espère accélérer son programme long-courrier à mesure que 2022 progresse.

Les hôtesses de l’air et stewards basés à Londres de Qantas travaillent sur des vols très longs de la compagnie. Cela comprend un service direct de Londres à l’Australie. Pour le moment, les vols desservent Darwin dans le Territoire du Nord. Ils reviendront éventuellement à Perth, en Australie-Occidentale, une fois les restrictions frontalières assouplies.

Dans le passé, les équipages basés à Londres étaient formés pour travailler sur les Boeing 787 Dreamliner et les superjumbos Airbus A380. Les PNC basés au Royaume-Uni exploiteront également des vols à destination et en provenance de Singapour. Cela une fois ces services redémarrés.

De toute évidence, beaucoup de choses ont changé depuis que Qantas a embauché pour la dernière fois des équipes basées à Londres. La pandémie a vu des changements massifs dans l’industrie. Qantas a pris la décision de rendre obligatoire la vaccination COVID-19 pour les passagers. Elle entend faire de même pour les agents de bord internationaux.

Cette forte reprise des recrutements hôtesse de l’air et steward touchera forcement l’Europe dans les semaines à venir. L’ensemble des acteurs du marché sont optimistes et tablent sur une forte reprise après le passage du variant Omicron.

Pour ceux qui ne sont pas encore titulaire du CCA vous trouverez la liste des écoles partenaires ICI.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 27 911 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives