30 juillet 2021
Norwegian, en difficulté financière

Boeing 787 Norwegian © DR

Norwegian, vives critiques

Norwegian Air a fait l’objet de vives critiques pour avoir fait preuve d’un « mauvais jugement

Partages

Norwegian Air a fait l’objet de vives critiques de la part de politiciens qui ont accusé la compagnie aérienne basée à Oslo de faire preuve d’un « mauvais jugement » pour avoir versé 3,5 millions de dollars en primes de gestion au moment même où le transporteur sortait de la protection contre la faillite et de la restructuration. Norwegian a supprimé des milliers d’emplois au cours de l’année dernière et a demandé à ses actionnaires de prendre un coup financier important.

Les avocats agissant au nom de Norwegian, cependant, affirment que les primes étaient essentielles pour retenir les principaux managers qui, selon le conseil d’administration, quitteraient le navire au moment où leurs compétences étaient les plus nécessaires. L’ancien PDG Jacob Schram aurait reçu une prime d’un million de dollars dans le cadre de ce programme de rétention juste avant d’être limogé avec effet immédiat.

Le ministre norvégien du Commerce et de l’Industrie, Iselin Nybo, a déclaré que Norwegian avait fait preuve d’un « manque de jugement » pour procéder au versement des primes. Il a qualifié le fiasco, qui a provoqué la colère du public norvégien, des actionnaires et des travailleurs licenciés, de « profondément décevant ».

Le conseil d’administration et le directeur général Geir Karlsen ont un gros travail devant eux pour expliquer cela et reconstruire la réputation de Norwegian.

Iselin Nybo

Le gouvernement norvégien a offert 350 millions de dollars de garanties de prêt à la compagnie aérienne à la mi-2020, mais a par la suite refusé de continuer à financer le transporteur en difficulté car cela « ne serait pas une bonne utilisation » de l’argent public. Le directeur général de l’époque, Jacob Schram, a critiqué la décision et a demandé un financement des contribuables pour maintenir le transporteur à flot.

Le gouvernement a finalement offert 175 millions de dollars supplémentaires à Norwegian sous forme de prêt hybride.

Norwegian a demandé la protection de la loi sur les faillites en Norvège et en Irlande et a convaincu les créanciers et les actionnaires de prendre un coup financier afin de recapitaliser la compagnie aérienne.

Des milliers d’employés ont été licenciés après que Norwegian a décidé d’abandonner ses activités long-courriers. En février, la compagnie aérienne a déclaré qu’elle n’avait pas d’argent pour payer aux pilotes et aux agents de bord licenciés leur dernier salaire.

Après avoir démis de ses fonctions Schram, le conseil d’administration de Norwegian a déclaré qu’il avait tenté de réduire l’indemnité de licenciement de l’ancien PDG mais qu’il n’avait pas réussi à parvenir à un accord.

Le contrat de Scharm lui donne droit à un préavis de neuf mois et il restera à la compagnie aérienne pour « soutenir » le conseil d’administration à temps plein jusqu’au 31 mars 2022. Il aura alors droit à une indemnité de départ de 15 mois versée mensuellement.

Norwegian n’a pas fini de recevoir les critiques méritées pour sa gestion calamiteuse !

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jooble
ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 29 232 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages