jeu. Nov 21st, 2019
Aigle Azur, XL Airways, des aides en vue

Aigle Azur © DR

Aigle Azur clouée au sol

Aigle Azur sera clouée au sol dès ce soir, la compagnie aérienne française annule l’ensemble de ses vols à partir du vendredi 6 septembre au soir.

Partages

Aigle Azur sera clouée au sol dès ce soir, la compagnie aérienne française annule l’ensemble de ses vols à partir du vendredi 6 septembre au soir.

Dans son communiqué Aigle Azur a indiqué :

La situation financière de la société et les difficultés opérationnelles en résultant ne permettent pas d’assurer les vols au-delà du 6 septembre au soir.

Aigle Azur sera clouée au sol mais la recherche de repreneurs est toujours en cours, ces derniers ayant jusqu’au 9 septembre pour déposer leurs dossiers. Plusieurs entreprises sont intéressées mais c’est principalement les créneaux à Orly qui sont convoités, pas l’entreprise dans sa globalité.

Pour les passagers la donne est simple, aucun remboursement des billets déjà payés. Ils doivent donc se rapprocher de leurs assurances annulation ou, à défaut, faire parvenir leurs créances au mandataire judiciaire.

Un CE extraordinaire doit se tenir lundi et plus d’informations sur un éventuel repreneur seront sans doute connues à ce moment.

Partages

2 thoughts on “Aigle Azur clouée au sol

  1. Pour le remboursement des billets émis par les Agences Accréditées IATA, le scénario est tout autre, du fait que le produit de ventes des billets sur vols ZI est géré par le Systeme de Facturation et de Règlement IATA (BSP) ; il faudrait de ce fait la décision d’exclusion d’Aigle Azur du BSP et les mesures de tétées par iata.
    Pour la France et la GB, iata à déjà émis des instructions pour le règlement direct des ventes à Aigle Azur, ce qui suppose que les ventes au profit de cette compagnie pour les billets non utilisés (non Volés) peuvent être retenues pourraient être déduites et reversées aux clients bénéficiaires.
    ECTAA la Confédération des Associations d’Agences de l’union Européenne à son mot à dire et suit à ma connaissance le dossier. On se rappelle il y a qq années qu’à la suite de la faillite de la compagnie privée Tunisienne Syphax Airlines ECTAA à bloqué les ventes à travers une décision de la Court de Paris, et qu’elle a enregistré des avancées sur un autre dossier de la compagnie MALEV
    Ceci étant il y a lieu de signaler que les Confédérations d’Associations
    d’Agences dans le monde (ECTAA, UFTAA, WTAAA) ne cessent d’appeler depuis plusieurs années la Commission Européenne à instaurer un fonds de dédommagement par les compagnies aériennes pour se protéger des faillites des transporteurs. Je pense qu’avec la série des dernières faillites en Europe, la Commission devrait s’intéresser encore plus à ce dossier
    Les Britanniques ont été précurseurs en decretant un tel fonds) 50 pence par billet émis)
    Mohamed DHAOUADI
    Expert en Affaires IATA & Questions Aeropolitoques
    Membre Comité Transport Aérien ECTAA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 190 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages