Nouvelle taxe rejetée ! – PNC Contact
mercredi 17 juillet 2019
Avitaillement

Avitaillement © DR

Nouvelle taxe rejetée !

Air France et les compagnies aériennes opérant les vols intérieurs peuvent souffler, l’Assemblée Nationale n’adopte pas les amendements concernant la taxation du kérosène.

Air France et les compagnies aériennes opérant les vols intérieurs peuvent souffler, l’Assemblée Nationale n’adopte pas les amendements concernant une nouvelle taxe, la taxation du kérosène.

Les députés ont décidé de suivre la ligne gouvernementale qui envisage de taxer à l’échelle européenne plutôt que de le faire à l’échelle française.

La ministre des transports a indiqué lors de l’ouverture du Paris Air Forum :

C’est à l’échelle européenne et mondiale que ce défi climatique pourra être relevé. Vous avez tous suivi le foisonnement d’idées et de propositions pour contraindre et interdire de toutes les façons possibles le transport aérien dans notre pays, nous nous y sommes toujours opposés car si la France entend être à l’avant-garde de l’excellence environnementale, elle ne peut pas être seule sur ce chemin au risque de n’avoir aucun effet sur le climat et de fragiliser à coup sûr notre compétitivité. Tous les pays européens sont traversés par ces mêmes enjeux. C’est pour cela que nous avons appelé à une réflexion à cette échelle. Nous souhaitons éviter le piège d’une décision unilatérale pays par pays qui serait inefficace pour la planète et incohérente pour le secteur. Porter cette question au niveau européen est la meilleure façon de nous engager sur un terrain crédible qui tienne compte des réalités.

La Tribune

Le secteur aérien est un des secteurs de l’industrie qui a le plus évolué ces dernières années pour réduire ses émissions et s’inscrire dans une dynamique écoresponsable. Une énième taxe pourrait donc, à l’échelle européenne, voir le jour dans les prochains mois.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 418 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages