dim. Août 18th, 2019
Avitaillement

Avitaillement avion © HuffTheWeevil

Compagnies aériennes, taxons et taxons encore…

Les compagnies aériennes sont-elles les vaches à lait de la France ou le gouvernement français est-il à ce point déconnecté des réalités du marché international ? On peut se poser la question quand on voit que la France propose une nouvelle, et énième, taxe !

Partages

Les compagnies aériennes sont-elles les vaches à lait de la France ou le gouvernement français est-il à ce point déconnecté des réalités du marché international ? On peut se poser la question quand on voit que la France propose une nouvelle, et énième, taxe !

C’est bien connu, c’est les riches qui prennent l’avion ! Et puis l’avion est très polluants et en plus le pétrole n’est pas taxé comme celui des voitures ou autre donc, taxons les riches, taxons le secteur aérien ! C’est pour la bonne cause ma brave dame, c’est pour la planète et l’écologie…

La France propose donc la mise en place d’une taxe au niveau européen. Autant dire que l’effet sur la consommation de carburant va aller à l’inverse de ce que pensent nos chers décideurs. Dès qu’un avion se posera en dehors de l’Europe il remplira les réservoirs au maximum et consommera plus pour le vol retour que si il effectuait le vol avec les « minimum pétroles ». Au global ce sera donc une augmentation de la consommation globale. Certaines sources parlent de 33 centimes au litre, autant dire que sur plusieurs tonnes la facture va vite grimper ! D’ailleurs il pourrait être intéressant d’envisager de créer une super station essence pour avion en limite de zone euro, clients assurés…

Et que dire de cette idée merveilleuse concernant la concurrence qui va adorer. Emirates, Qatar Airways et autres compagnies aériennes déjà bien implantées en France vont pouvoir se régaler car il y a peu de chance que l’Europe arrive à les faire payer cette taxe. Donc, pour un Paris – New York on sera de plus en plus à passer par Dubaï ou Doha et, donc, à consommer encore plus de pétrole !

Le gouvernement voudrait tuer les compagnies aériennes qu’il ne ferai pas autrement mais, il y a 230 ans, c’était « mort a la noblesse » donc vivons avec notre temps et mort aux riches et à leurs avions pollueurs…

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 637 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages