8 mars 2021
Boeing 787 Air France

Boeing 787-9 Air France © Mathieu Douhaire

Air France, hôtesse de l’air en alternance

Air France a depuis plusieurs mois mis en place un programme pour embaucher des hôtesses de l’air et stewards en alternance.

Partages
Hôtesse de l'air Air France
Hôtesse de l’air Air France © Air France

Air France a depuis plusieurs mois mis en place un programme pour embaucher des hôtesses de l’air et stewards en alternance. Cela permet aux candidats de postuler sans avoir le CCA et de découvrir les joies et bonheur du métier en étant « rémunéré ».

Si l’on en croit les dernières informations qui circulent beaucoup d’entre eux vont prochainement déchanter. Il parait normal que, quand on intègre Air France, on souhaite rester chez Air France. Cependant, il semblerait que les PNC alternants actuellement chez Air France, certains étant même passés en CDD, ne seront pas reconduit en avril prochain.

Air France fait donc le choix de ne pas reconduire ces contrats pour, sans doute, des raisons de couts. Un alternants est souvent un emploi aidé qui est en partie rémunéré au frais de contribuable, un salarié « standard » non, donc…

Il est tout de même regrettable de se priver de jeune hôtesses de l’air et stewards formé qui, comparé aux PNC en poste actuellement, coute forcément moins cher car pas d’ancienneté. La moyenne d’âge des hôtesses de l’air et stewards Air France est d’environ 43 ans !

Comble de tout cela, Air France démarre des sélections pour des PNC alternants lundi prochain…

Partages

23 thoughts on “Air France, hôtesse de l’air en alternance

  1. Il semble surtout qu’après un PDV, il soit impossible d’embaucher en CDI pendant un certain délai. (3 ans après le dernier départ sauf erreur).

    Le coût et l’âge n’ont pas grand chose à voir au final, puisqu’il s’agit d’une loi.

  2. Pour compléter : si embauche il y a, priorité est obligatoirement donnée aux salariés partis avec le PDV si la fameuse période n’est pas révolue. D’où l’intérêt d’attendre et sans doute de rappeler ces alternants/CDD par la suite;

    Un mal pour un bien.

  3. JE ne comprend pas le raisonnement de l’auteur de l’article…
    Air France a toujours été très clair par rapport à sa politique de recrutement PNC en alternance …..il n’ a jamais dit ni écrit ni promis que ces alternants avaient une vocation à un CDI !!!
    D’autres PNC du groupe dont personne ne parle jamais mériteraient d’integrer la maison mère avant eux.

  4. Le traitement réservé a nos Alternants et nos CDD est inadmissible en effet !!!
    Ces jeunes sont volontaires et motivés et une fois de plus AF excelle dans le manque de considération ?

  5. La Loi et le code du travail sont clairs : pas d’embauches tant qu’une période de 3 ans après le dernier plan de départ volontaire n’est pas passée.

    Arrêtez donc de parler de considération ou de mépris, si AF embauchait maintenant elle serait tenue de rappeler les ancines pnc !!!

  6. Je ne suis pas d’accord avec Sandrine duf…AF n’a jamais promis un CDI aux alternants n’est il pas ? Le deal a toujours été clair et ceci depuis leur sélection.
    Certes les CDI jusqu’en 2019 seront impossible à AF mais il me paraît logique que les PNC de Transavia, Hop et Joon soient prioritaires pour une sélection interne.(la effectivement on pourrait parler de respect de son personnel)

  7. Je doute de la véracité de l’equipe de rédaction (désolé)
    En effet dans la convention d’entreprise (partie BOOST)un article a été signé par AF et les syndicats représentatifs qui est très clair : une passerelle sera organisée pour les futurs embauches PNC AF en CDI avec les PNC du groupe (TO, HOP et Joon).

  8. Sachant que les PNC débutants coutent moins cher que des PNC qui sont la depuis 25, voir 30 ans …
    Pour une compangie qui a justement besoin de faire économies, on ne comprend pas trop la stratégie de la compagnie la. Il faudrait baisser les salaires des cadres dirigant, faire la chasse au gaspillage (frais de taxi par exemple, emplois en doublons et non essentiels dans les bureaux), baisser le salaire des PNT, augmenter le temps de vol des PNC, rajeunir ses équipes pour au passage rajeunir son image, faire des travaux au salon business lounge de Roissy (car celui ci ressemble à une cantine de lycée) au lieu d’inventer une compagnie soeur (JOON) dont personne ne comprend le positionnement marketing, qui se dit low cost mais coûte plus cher que des low cost prisés par les jeunes autant que par les hommes d’affaires et qui dessert des destinations long courrier dont personne n’en a rien à foutre clairement (Fortaleza ? Mumbai ?) . Air France va droit dans le mur. il ne manque plus que l’état Français vende ses parts, par ces temps de disette budgétaire, et la les personnels manifeterons pour avoir une prime de licenciement économique décente.

  9. Plutôt que des bruits de couloirs , le message officiel de la direction est : embauche en CDI de 100 PNC fin décembre et 500 PNC minimum jusqu’en 2022.
    Le secteur mixte sera dédié, s’il voit le jour, aux nouveau embauchés et aux volontaires (et des volontaires, il y en à !)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jooble
ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 30 685 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages