mar. Juil 23rd, 2019
A320 Airbus easyJet

Airbus A320 easyJet © easyJet

easyJet, résultats plutôt décevants

easyJet a publié ses résultats annuels le 21 novembre 2017 et, même si le chiffre d’affaires est en hausse, le bénéfice net est lui en fort recul de 30%.

Airbus A318 easyJet © Aeroworldpictures

easyJet a publié ses résultats annuels le 21 novembre 2017 et, même si le chiffre d’affaires est en hausse, le bénéfice net est lui en fort recul de 30%.

Le chiffre d’affaires a progressé de 8.1% à 5.65 milliards d’euros ainsi qu’une hausse du nombre de passagers transportés de 9.7%. Malgré ces chiffres le bénéfice net plonge de 30% à 345 millions d’euros à cause d’une concurrence de plus en plus féroce sur le marché des compagnies aériennes low-cost en Europe.

Pour 2018 easyJet reste optimiste malgré les avancements concernant le Brexit et les incertitudes qui l’entourent.

easyJet a profité de la présentation de ses résultats pour confirmer sa reprise d’une partie de la flotte des Airbus A320 d’Air Berlin ainsi que de son personnel. Pour cela elle va créer une base, un investissement d’environ 40 millions d’euros. Son objectif est de faire en Allemagne ce qu’elle a réussi en France, capter entre 20% et 25% des passagers.

Partages

3 thoughts on “easyJet, résultats plutôt décevants

  1. J’adore ce genre de titre : «Résultats plutôt décevants»
    Balayons devant notre porte avant de juger des résultats et surtout bien faire l’analyse financière conduisant à ces résultats :
    Sur l’exercice clos, la compagnie aérienne britannique à bas coûts a transporté un nombre record de passagers : 80,2 millions (+ 9,7%), pour un coefficient d’occupation de 92,6% (+ 1 point de pourcentage). Son CA a augmenté de 8,1% à cinq milliards de livres sterlings, pour un revenu par siège quasi-stable (- 0,4%), à 58,2 livres.
    Plombé par un effet de changes négatif de 101 millions de livres lié à la dépréciation du sterling, le résultat avant impôts plie de 17,3% à 408 millions d’euros, en ligne avec les ‘guidances’. Le bénéfice net recule donc de 30,2% à 305 millions de livres réf : CercleFinance.com
    Qui en France à commencer par la compagnie nationale peut se targuer de telles progressions dans ces chiffres clefs …. ?
    Personnellement j’aimerai bien que nous puissions en faire autant …..

    1. Comparé aux résultats de certaines majors c’est en effet plutôt pas mal mais comparé a ce que les low-cost avaient l’habitude de produire c’est décevant… Et le phénomène semble être sectoriel donc a suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 457 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages