mar. Déc 10th, 2019
Aigle Azur créneaux

Aigle Azur © DR

Aigle Azur vers la Chine

Aigle Azur va retourner à Moscou et permettre à ses clients de s’envoler vers la Chine.

Partages

Aigle Azur va retourner à Moscou et permettre à ses clients de s’envoler vers la Chine.

Frantz Yvelin est arrivé à la tête d’Aigle Azur il y a peu et déjà de nouveaux axes se dessinent pour la compagnie aérienne française. L’Allemagne, la Russie et la Chine seront au programme à partir du 1er décembre prochain.

A partir de cette date Aigle Azur assurera 4 vols par semaine à destination de Berlin – Tegel au départ de Paris – Orly. Si l’on en croit les informations communiquées par la compagnie cette nouvelle liaison permettra aux passagers de poursuivre vers la Chine avec Hainan Airlines, compagnie aérienne chinoise dont l’actionnaire principal est également propriétaire d’Aigle Azur.

Les voyageurs pourront également très prochainement bénéficier des accords de la compagnie aérienne française avec son partenaire Hainan Airlines pour une continuation vers la capitale chinoise Pékin via Berlin-TXL, ce 4 fois par semaine.

Aigle Azur a aussi choisi de rouvrir sa ligne vers Moscou qu’elle opèrera a raison de 2 vols par semaine en Airbus A320 d’ici la fin de l’année.

La réouverture de cette ligne illustre la volonté d’expansion de la compagnie, qui entend aujourd’hui réaffirmer sa stratégie sur un réseau plus étendu.

En parallèle Aigle Azur va augmenter ses fréquences vers Alger, Constantine et entre Marseille et Dakar au Sénégal.

Partages

12 thoughts on “Aigle Azur vers la Chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 464 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages