24 septembre 2020
corsair

Hôtesse de l'air Corsair © Corsair

Caviar chez Corsair !

Il n’y a pas si longtemps Pascal de Izaguirre envisageait de faire basculer Corsair dans le modèle low-cost long-courrier, c’est en tout cas ce qu’il évoquait dans les colonnes de La Tribune il y a un an.

Partages
Boeing 747-400 Corsair © Aeroworldpictures

Il n’y a pas si longtemps Pascal de Izaguirre envisageait de faire basculer Corsair dans le modèle low-cost long-courrier, c’est en tout cas ce qu’il évoquait dans les colonnes de La Tribune il y a un an.

Un an plus tard il n’en est plus question, c’est même l’inverse qui est mis en place, la montée en gamme est le leitmotiv actuelle de la compagnie aérienne. Pascal de Izaguirre a indiqué lors d’un point presse :

C’est illusoire de penser que Corsair, qui a trente ans d’existence, peut se transformer en low-cost. Même si nous proposons des prix compétitifs, notre positionnement n’est pas dans une course au low-cost en permanence. Nous ne voulons être ni une low-cost, ni une compagnie Premium comme les transporteurs du Golfe. Notre positionnement est intermédiaire. C’est celui d’une compagnie « smart » qui offre un très bon niveau de services en introduisant des nouvelles technologies et des innovations. C’est cette voie que nous allons chercher à poursuivre.

Maintenant il y aura une classe affaires avec 12 sièges dans les avions de Corsair et, cerise sur le gâteau, les repas seront confectionnés par un chef étoilé. Michel Rostang, qui possède 2 Etoiles au Michelin, va se mettre aux fourneaux pour proposer des repas de qualités. Pour couronner le tout la compagnie aérienne va « offrir » du caviar fournit par la maison de renommée internationale Petrossian.

Le menu sera un plat froid composé d’un demi-homard breton, de cœur de saumon, de tarama et de 30 grammes de caviar. Le chef Michel Rostang a commenté son travail ainsi :

Nous avons-là un plateau extraordinaire. Il vaut mieux en en effet un plat froid, mais bon, que chaud et moyen.

Avec ce produit la compagnie aérienne Corsair devient la première compagnie aérienne au monde à proposer du caviar en Business.

Le plateau sera une option et même une option payante. L’option devra être achetée avant le vol pour la somme de 55 euros. Il est tout de même important de préciser que le caviar Petrossian est vendu au minimum 54 euros les 100 grammes (Caviar Daurenki® Royal.

Corsair souhaite donc se différencier des acteurs qui s’engouffre dans le secteur du low-cost long-courrier avec un produit plus proche des standings d’une major, bon appétit !

Partages

3 thoughts on “Caviar chez Corsair !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 34 127 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages