24 octobre 2020
Delta Air lines

L’hôtesse de l’air assomme le passager !

Quel voyageur n’a jamais pensé « que ce passerait-il si j’ouvrais une issue en vol ? ».

Partages
Boeing 767-300 Delta © Richard Snyder

Quel voyageur n’a jamais pensé « que ce passerait-il si j’ouvrais une issue en vol ? ». C’est la mauvaise idée qu’a eu un passager du vol à destination de Pékin au départ de Seattle de la compagnie aérienne Delta Air Lines.

Le vol Delta Flight 129 était en croisière depuis plusieurs heures quand Joseph Hudek, passager calme voyageant en Première Classe, a décidé de se lever pour aller ouvrir une issue. Il a soudainement bondi de son siège pour aller vers une porte de l’appareil et l’ouvrir.

Une hôtesse de l’air a tenté de la raisonner. Le passager n’avait bu qu’une bière depuis le début du vol et n’avait pas eu de comportement inapproprié. Devant le refus de Joseph de se calmer l’hôtesse de l’air a fini par prendre une bouteille de vin pour frapper le passager à la tête. Apres plusieurs coups celui-ci a fini par être assommé.

Ce n’est pas la première fois qu’une hôtesse de l’air assomme un passager, cela s’est produit il y a plusieurs semaines sur un vol de la Malaysia Airlines un passager menaçait de faire sauter l’avion !

Le FBI a auditionné le passager qui ne comprend pas ce qui lui est arrivé, pour le moment il est derrière les barreaux en attendant de retrouver la mémoire.

L’hôtesse de l’air sera-t-elle récompensée pour sa bravoure ?

A votre avis, peut-on ouvrir une issue de plein pied en vol de croisière, vous avez 5 minutes 😉 ?

Partages

17 thoughts on “L’hôtesse de l’air assomme le passager !

  1. Pour ouvrir une issue en vol, il va falloir donner des anabolisants à Hulk… et encore ! La pressurisation exerce une force de presque 10 tonnes sur la porte (entre 7-8 psi soit 5 tonnes par mètre carré).

  2. Très bien, elle a eu raison. Il y en a marre de tous ces détraqués qui font n’importe quoi. Et même sachant que la porte ne peut être ouverte en plein vol j’aurais fait la même chose! Tout le monde ne sait pas qu’on ne peut ouvrir cette porte donc, vis à vis des autres passagers qui ont certainement eu une peur bleue c’est très bien de l’avoir neutralisé immédiatement. Bravo à l’hôtesse…

  3. C’est vrai que c’est impossible d’ouvrir une issue en vol,vu la forte pression cabine,mais la réaction de l’hotesse de bord est pour moi contraire à ses procédures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 32 804 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages