27 juin 2020

Boeing 787-9 Air France © Air France

British Airways, communication #fail ?

Des fois il nous arrive d’être perplexe devant le travail des services de presse et communication de certaines compagnies aériennes françaises mais là nous devons avouer que British Airways a fait très fort !

Partages
Boeing 787 © DR

Des fois il nous arrive d’être perplexe devant le travail des services de presse et communication de certaines compagnies aériennes françaises mais là nous devons avouer que British Airways a fait très fort ! On a beau chercher on ne voit pas l’intérêt de cette communication mais bon, peut être que vos commentaires éclaireront notre lanterne…

Voici donc le texte du communiqué du service presse de British Airways intitulé: Pourquoi les pilotes British Airways aiment tant voler sur Boeing ? C’est Rob de Martino, pilote chez British Airways, qui donne les 5 raisons qui font que les pilotes de la majors britannique sont fan de Boeing. Nous on a beau lire et relire on ne comprend pas l’intérêt d’une telle communication !


British Airways opère l’une des plus larges et des plus modernes flottes au monde, et près de la moitié de ses appareils sont des Boeing. Le commandant de bord Rob de Martino, pilote British Airways depuis 29 ans, révèle les cinq raisons qui rendent ces avions si particuliers :

Leur technologie de pointe

Boeing n’a pas peur de se lancer dans de grandes innovations technologiques. Le Dreamliner est construit à partir de matériaux composites perfectionnés et suit un design innovant et aérodynamique qui s’appuie sur deux puissants réacteurs. British Airways en opère 23 sur 28 destinations.

Leur design très esthétique

De l’iconique design double pont du Boeing 747 à l’apparence lisse des nouveaux 787 Dreamliner, les avions Boeing sont tous beaux ! Je suis récemment rentré des Etats-Unis – où British Airways transporte des millions de passagers chaque année sur 22 destinations – et nous volions à proximité d’un modèle 787-9 Dreamliner. Mon copilote et moi-même avons observé et admiré sa silhouette. Très surprenant, il ressemble à un cygne en vol, même si je suis certain qu’il a été conçu ainsi pour des raisons aérodynamiques.

Leur pilotage « sensible »

L’expérience de vol est pensée pour le pilote. Airbus a ouvert la voie avec les commandes de vol électriques dans ses avions les plus récents et a remplacé les traditionnelles commandes directionnelles par un manche de pilotage unique. Quand Boeing a incorporé la technologie électronique, les commandes traditionnelles ont été conservées et équipées d’un système de feed-back. Les pilotes peuvent toujours « sentir » l’avion pendant qu’ils le pilotent. Ce feed-back n’est absolument pas nécessaire au pilotage mais cela montre l’engagement de Boeing envers les pilotes : la marque a choisi de maintenir toutes les sensations de vol appréciées par ces derniers.

Leur grand espace dédié à l’équipage

Les équipages apprécient la configuration des espaces de repos et de la cuisine. Ils rapportent que l’avion est conçu pour être pratique, avec assez d’espace pour marcher. Les concepteurs de Boeing pourraient réduire l’espace de l’équipage pour installer plus de sièges, mais ils ont très vite saisi qu’avoir un équipage heureux permet d’avoir des clients heureux !

La camaraderie entre pilotes

Bien que je pilote actuellement un Airbus A380 – et c’est un merveilleux avion – je peux affirmer qu’il existe un lien, presque fraternel, entre les pilotes de Boeing, peut-être parce que nous sommes habitués aux étrangetés de leur conception. Par exemple, une anecdote, tous les interrupteurs des Boeing fonctionnent à l’inverse des autres avions.

Rob de Martino, CDB British Airways

Partages

1 thought on “British Airways, communication #fail ?

  1. C’est assez déroutant en effet, dans un premier temps je me suis dit que, vu son âge présumé (il vole depuis 29 ans…) il devait être nostalgique… Mais non, il est trop jeune pour cela, il fait partie de ce que j’appelle la génération Airbus contrairement à moi (j’ai 65 ans) qui ai vécu le monde selon Boeing avec, entre autre, la mise en ligne du 747… Mais il y avait également McDonnell avec les DC10 et Looked avec les Tristars… L’aviation a toujours été une grande famille et je ne comprends pas du tout pourquoi il raconte ce genre de stupidité, surtout « la camaraderie voire le lien fraternel entre les pilotes de Boeing »! D’autant plus qu’il est sur A380 qui est quand même une merveilleuse machine… Souhaitons lui une belle promotion sur B787 qu’il puisse profiter de Boeing jusqu’à sa retraite…
    Quant-à British Airways c’est vrai qu’au point de vue communication il semble y avoir un problème mais pas seulement, au niveau de la qualité des prestations il en va de même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 316 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages