ven. Oct 18th, 2019
Boeing 747 KLM

Boeing 747 KLM © Domaine Public

Air France sanctionnée via Bluelink

Air France, par sa filiale Bluelink, se voit condamné pour travail dominical illicite.

Partages
© Air France - KLM
© Air France – KLM

Air France, par sa filiale Bluelink, se voit condamné pour travail dominical illicite. A compter du jugement elle devra verser 15 000 euros d’amende pour chaque dimanche travaillé.

Bluelink est une société 100% filiale Air France qui gère la relation client des membres Flying Blue d’Air France – KLM. Si l’activité liée à Air France génère environ 70% du chiffre d’affaires elle a d’autres clients tout aussi importants comme SFR, Hertz, le Club Med…

La loi permet aux sociétés d’assistance en ligne de travailler le dimanche mais le tribunal a estimé que l’activité principale de Bluelink était la vente de billets et de séjours qui n’est pas une activité permettant de travailler le dimanche !

Le syndicat Sud Aérien à l’ origine des poursuites va recevoir 2 000 euros au titre de frais de justice. Frédéric Karar, délégué de ce syndicat, a indiqué :

C’est une agréable surprise. Le problème du travail du dimanche, ce n’est pas que le bricolage. D’autres entreprises en jouent et c’est d’autant plus grave quand il s’agit de la filiale d’un grand groupe français

Les clients Flying Blue auront donc peut être la chance de parler avec des personnes installées dans un pays du Maghreb la prochaine fois qu’ils auront besoin d’information un dimanche…

Partages

2 thoughts on “Air France sanctionnée via Bluelink

  1. Super !
    Voilà maintenant que la marque Air France est utilisée pour donner de la visibilité à un conflit patron-syndicat d’une petite filiale…
    Je trouve complètement absurde que la maison mère soit sanctionnée pour des agissements d’une filiale. C’est la filiale et son patron qui doivent rendre des comptes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 885 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages