sam. Déc 7th, 2019
O'Leary est happy

Michael O'Leary © DR

Ryanair, interview du JDD

Michael O’Leary a accordé une interview au JDD et, comme à son habitude, il ne mâche pas ses mots !

Partages
Michael O'Leary © DR
Michael O’Leary © DR

Michael O’Leary a accordé une interview au JDD et, comme à son habitude, il ne mâche pas ses mots ! Quand on lui parle de sécurité aérienne sa réponse est des plus simple ;

Nous avons toujours été irréprochables sur la sécurité

Il rappelle également que sa flotte est une des plus jeune au monda avec une moyenne de 5 ans qui devrait être ramené à 4 prochainement avec l’arrivée de nouveaux Boeing 737. Concernant les salaires et les conditions de travail il est des plus clair. Il précise que 300 personnes attendent d’intégrer la compagnie aérienne Ryanair et que ;

Toutes les choses que l’on entend sur Ryanair sont des inepties.

Il précise également, histoire de rester dans la polémique ;

Beaucoup de compagnies comme Air France suppriment des emplois. Nous, nous en créons, nous augmentons les salaires et nous payons nos cotisations retraite.

Concernant l’évolution du prix des billets il annonce une baisse de 10% à 15% en 2016. Pour cela l’équation est assez simple ;

C’est le résultat de la baisse du prix du pétrole(…), nos nouveaux avions sont équipés de moteurs qui consomment en moyenne 18% (…) et Ils ont aussi plus de sièges.

Sur la création d’une base en France pour développer l’activité de Ryanair O’Leary n’y va pas par quatre chemin !

Mais qui veut employer des salariés en France? Vous avez vu la fiscalité, le droit du travail? (…) Nous en avons à Marseille, mais seulement six mois par an, en emplois saisonniers, pour ne pas tomber sous le coup de la législation

Sur Air France et sa filiale Transavia il est plus que serein ;

Quand je vois comment la compagnie a dû faire marche arrière face à la colère de ses pilotes…

Concernant la France son avis est plus que tranché :

J’adore la France et les Français. Je méprise juste sa classe politique qui détruit avec beaucoup d’application l’économie française en pensant qu’on peut répondre à la mondialisation par le protectionnisme.

Comme à son habitude O’Leary a lâché quelques piques et dépeint un tableau assez réaliste du monde de l’aérien européen actuel, on n’est pas numéro 1 par hasard non plus…

Partages

10 thoughts on “Ryanair, interview du JDD

  1. « dépeint un tableau assez réaliste du monde de l’aérien européen actuel, »

    Qu’il a contribué a créer en faisant du métier de PNC… un simple job.
    Dommage.

    1. L’APNA se bat contre Ryanair et a même rejoint des organisations comme Anticor dans ce combat, ils sont un peu juge et partie dans leur article. Le commentaire concernait le texte de l’APNA, pas le rapport parlementaire.

      1. C’est l’éternel débat entre la légalité et la moralité :
        – Ryanair exploite habilement les failles du système européen, est-ce moral : non. Legal : apparemment oui
        – Les compagnies européennes pratiquent l’optimisation fiscale sans rendre de compte a personne, est-ce moral: non. Legal : oui
        Ah si tout était noir ou blanc, bon ou mauvais, vrai ou faux…comme la vie serait plus simple ☺

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 447 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages