jeu. Sep 19th, 2019
Boeing 737 de Ryanair

Boeing 737 Ryanair © Ryanair

Hôtesse de l’air, Ryanair met la pression

Ryanair est de nouveau en tête du buzz sur la toile !

Partages
Ryanair Boeing 737 © DR

Ryanair est de nouveau en tête du buzz sur la toile ! Après les nombreuses annulations de vol suite à la pénurie de pilote pour la fin d’année, c’est au tour des hôtesses de l’air et stewards d’être au centre d’une nouvelle polémique.

En effet, selon un courrier rédigé par WorkForce International qui est une des agences de placement qui opère pour le compte de Ryanair, la compagnie aérienne irlandaise aurait décidé de mettre la pression sur les hôtesses de l’air et les stewards qui ne vendent pas assez à bord.

Pour eux les sanctions sont explicitement décrites dans le courrier, « procédures disciplinaires », « modification de force et de dernière minute du planning ». « Ces performances ne sont pas acceptables et il est clair que vous ne faites tout simplement pas votre travail à bord » est une des phrases qui revient le plus dans ces courriers. De là à dire que Ryanair souhaite les pousser à la démission…

La vente de boisson, sandwich et autres dans les Boeing 737  de Ryanair représente pas moins de 27% du revenu total de la compagnie aérienne. Ryanair souhaite passer ce chiffre à 30% et met donc la pression sur ses PNC pour qu’ils augmentent les ventes à bord.

Du côté de Ryanair on dément toute pression envers les hôtesses de l’air et stewards. Yann Delomez, porte-parole de Ryanair a indiqué :

Bien que nous ne puissions pas commenter en détail la lettre de WorkForce, elle ne définit clairement aucune « cible de vente » à atteindre. Comme la lettre le dit clairement, toute personne qui est en sous-performance constante et marquée risque d’être confrontée à une procédure disciplinaire « s’il n’y a pas d’amélioration significative et durable ». Nous nous attendons à ce que ceux qui ne sont pas au meilleur niveau de leur performance s’améliorent.

Après les pilotes c’est donc une nouvelle polémique qui vient entacher la compagnie aérienne low-cost irlandaise Ryanair, O’Leary va-t-il faire encore du O’Leary pour calmer le jeu, à suivre…

Partages

3 thoughts on “Hôtesse de l’air, Ryanair met la pression

  1. Tout le monde se doute bien de ces traitements depuis longtemps. Il faut être dupe pour penser que si vous voyagez en low cost à si bas prix, il n’y a pas quelqu’un qui finit par trinquer. Nous sommes mis sous pression en permanence mais la parole ne s’ouvre que maintenant parce que chacun comprend qu’il ne risque pas tant que ça à l’ouvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 576 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages