Hop!, à l'attaque ! – PNC Contact
dimanche 21 avril 2019

Hop Air France © Air France

Hop!, à l’attaque !

La compagnie va proposer 130 lignes d’ici l’été au départ principalement de Lyon et Paris-Orly, mais aussi de Nice, Toulouse, Bordeaux et Marseille. Au moins 10% des places seront vendues au prix offensif de 49 euros TTC l’aller.

Hop Air France © Air France
Hop Air France © Air France

La compagnie va proposer 130 lignes d’ici l’été au départ principalement de Lyon et Paris-Orly, mais aussi de Nice, Toulouse, Bordeaux et Marseille. Au moins 10% des places seront vendues au prix offensif de 49 euros TTC l’aller.

Air France a présenté jeudi 2 avril à Lyon son offre commerciale pour ses vols domestiques, désormais réunis sous la bannière Hop! Air France avec une ambition: prendre des parts de marché au train, au low cost et bientôt aux autocars.

Aujourd’hui, sur les trajets domestiques, « les gens prennent à 65% la voiture, à 25% le train et l’avion à 10%. Sur le transport aérien on a à peu près 80% sur nous et 20% chez les autres », souligne Lionel Guérin, directeur général délégué Hop! Air France, lors d’une conférence de presse.

« Ce n’est pas une riposte que (vis-à-vis du) low cost mais vis-à-vis du maillage territorial (…), le train, et les autocars qui arrivent », a-t-il ajouté.

Pour y parvenir, la compagnie va proposer 130 lignes d’ici l’été, au départ principalement de Lyon et de Paris-Orly, mais aussi de Nice, Toulouse, Bordeaux et Marseille et d’autres villes françaises ou dans des pays limitrophes. D’un point de vue commercial, au moins 10% des places seront vendues au prix offensif de 49 euros TTC l’aller (hors frais de service).

Avec cette nouvelle « offre commerciale simplifiée et unifiée », Air France entend redresser son activité court-courrier, dite de point à point. En 2014, elle a essuyé une perte de 140 millions d’euros pour 1,7 milliard de chiffre d’affaires.

Diversifier la flotte d’avions

La « feuille de route » désormais est d’être à l’équilibre en 2017 en baissant les coûts pour être plus compétitifs grâce à la réunification des réseaux Hop! et Air France sur le domestique; et en adaptant la taille des avions à la demande, grâce à une flotte diversifiée, détaille Lionel Guérin.

Par exemple, sur une ligne, la journée pourra commencer par un Airbus, un avion de taille plus modeste pouvant prendre le relais dans l’après-midi.

Cette offre signe la « reconquête du marché domestique face aux autres offres de transport » estime le PDG du groupe Air France-KLM, Alexandre de Juniac, dont l’ambition est de « récupérer quelques points de part de marché, ce qui est déjà « énorme » souligne-t-il puisque ce marché se compte en dizaine de millions de passagers.

Avec l’aimable autorisation de Challenges.fr
Partages

2 thoughts on “Hop!, à l’attaque !

  1. @wil :
    Ha si c’est nouveau !
    Ce qu’il y a de nouveau c’est l’adaptabilité de la coque en fonction des horaires et donc des remplissages. Cela se faisait sur la saison, il y donc désormais lieu de croire que la réactivité sera plus forte.
    De plus, tous les vols sont désormais en code-share et seront sur un seul business unit, sauf erreur.

    Air France et Hop ! prennent aussi des parts de marché sur certaines bases province avec des vols charters opérés pour des tour opérator, ce qui ne se faisait pas ou peu (ou quelques vols club med au départ d’ORY).

    Bref, un mix d’Air Inter, de bonne volonté et d’attaque frontale. cela devrait fonctionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 59 492 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages