26 septembre 2020
Malaysia Airlines B777

Boeing 777 Malaysia Airlines © Domaine Public

Hypoxie et crash du MH370

Le vol de la Malaysia Airlines MH370 disparu en mer le 8 mars 2014 n’a toujours pas été retrouvé. Selon le vice premier ministre australien Warren Truss l’avion était sur pilote automatique lors du drame et l’équipage « absent ».

Partages
Boeing 777 Malaysia Airlines © Domaine Public
Boeing 777 Malaysia Airlines © Domaine Public

Le vol de la Malaysia Airlines MH370 disparu en mer le 8 mars 2014 n’a toujours pas été retrouvé. Selon le vice premier ministre australien Warren Truss l’avion était sur pilote automatique lors du drame et l’équipage « absent ». Selon lui « il n’aurait pas suivi la trajectoire très régulière qui a été identifiée grâce aux données satellitaires. »

Le Boeing 777 a disparu avec 239 personnes à bord alors qu’il devait relier Pékin au départ de Kuala Lumpur. Pour le chef du bureau de la sécurité aérienne australienne cette hypothèse est tout à fait probable au vu des éléments actuellement en possession des enquêteurs, « Nous estimons que l’appareil était en pilote automatique jusqu’à ce qu’il se retrouve à court de carburant », explique Martin Dolan.

Le dernier rapport publié par les autorités australiennes met en avant l’hypothèse de l’hypoxie de l’équipage de conduite, c’est pour le moins ce qui « semble le mieux coïncider avec les éléments dont nous disposons », indique ce rapport.

Une nouvelle zone de recherche a été définie, elle fait 60 000 km2 et les fouilles sous-marines sont prévues pour durer 12 mois.

Partages

26 thoughts on “Hypoxie et crash du MH370

  1. Hypoxie ? Après nous avoir dit que le breaker de l’ACARS à été tiré ?? Tout ce qui est dit n’est que spéculation tant qu’on n’a ni CVR ni DFDR.

  2. Ou bien ce monsieur Martin Dolan a des informations permettant d’étayer sérieusement ses allégations – ce dont on peut légitimement douter – ou bien il n’en sait rien en l’absence des CVR (qui ne donnera rien si le 777 a bien volé sous FMS pendant plus de 2 heures) et surtout du FDR. Et comme on ne sait pas à quelle altitude l’avion aurait volé, on n’a pas d’idée précise (à + ou – 1000 Km) de l’endroit où il serait tombé que ce soit le long de l’arc vers le nord comme de l’arc vers le sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 34 014 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages