25 septembre 2020

Air France Boeing 777-200 F-GSPP © Philippe Noret - AirTeamimages

Plan social chez Air France ?

Un plan social est il inévitable chez Air France ?

Partages
Air France Boeing 777-200 F-GSPP © Philippe Noret - AirTeamimages

Alors que la première partie du plan qui doit permettre de sauver Air France semble déjà dépassé par les événements, la deuxième partie fait de plus en plus peur aux personnels de la compagnie aérienne. La première partie qui doit permettre une baisse des coûts de 20% était calculée avec un baril de pétrole à 98 dollars alors que celui-ci est plus aux alentours de 120 dollars. Cela devrait représenter un « manque à gagner » d’environ 150 millions d’euros pour Air France. Si ce scénario devait se confirmer de nouvelles mesures d’économies seraient mise en place car la compagnie ne peut se permettre la moindre souplesse économique en 2012.

La deuxième partie du plan Transform 2015 doit être présenté en juin par la direction. Les syndicats commencent déjà à hurler aux loups car ils ont fait les comptes et ils ne sont « pas bons ». En effet, la direction demande aux hôtesses de l’air et stewards d’augmenter leur productivité. Il serait même envisagé de modifier les règles de repos, de temps de vol max, de congés payés… Cependant, comme le fait remarquer l’UNSA, « les mesures présentées jusqu’à maintenant dans le cadre de TRANSFORM généreraient du sur-effectif PNC. Or, la Direction se refuse à nous donner des pistes sérieuses pour le résorber. »… Le syndicat envisage de plus en plus un plan social à court terme qui toucherait plusieurs milliers d’hôtesses de l’air et stewards.

Les élections approchent et, avec l’état actionnaire à plus de 15% de la compagnie aérienne, les marchés financiers qui prêtent à Air France des millions d’euros pour sa survie attendent de voir lequel des deux candidats gagnera. Comme « The Economist » l’a indiqué il y a peu les marchés financiers ne font pas confiance à François Hollande pour « sauver » l’économie française. N’oublions pas que nous sommes dans l’Europe et que les règles de cette dernière obligeraient l’état français à regarder sombrer la compagnie « nationale » sans pouvoir l’aider, un bien triste scénario pour ce qui fut le fleuron de l’aéronautique…

Édition le 01/05/2012

Au vu du nombre important de visites et de mails reçus suite à cet article nous vous proposons de répondre à la question ci-dessous…

Quel candidat est, selon vous, le plus à même de sauver Air France ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Partages

9 thoughts on “Plan social chez Air France ?

  1. Je suis employé au sol à Air France. Ambiance de travail atroce, Direction autoritaire, encadrement déboussolé et incompétent. Air France ne se relèvera pas. Et tant mieux pour moi. Vivement les licenciements.

  2. Remercions les décideurs récents de cette compagnie qui n’ont pas été à la hauteur de la situation, remercions l’Europe et sa réglementation absurde générant déséquilibres (concurrence faussée, low-cost….)remercions les « syndicalistes jusqu’au-boutistes..

    et tout mon encouragement pour les personnels de cette compagnie !..car un très sérieux coup de barre est indispensable..

    mais c’est quand même drôle tout ça…on ne parle que des hôtesses et stewards dès qu’on envisage plan social…et les pilotes ? et l’administratif ?….

  3. aah c’est donc ça pnc !?..oh ben ça alors merci ..
    non, sérieusement … votre article aurai gagné en qualité ne serait-ce qu’en mentionnant les autres personnels.. à mon sens bien sûr..
    là, ça fait un peu « chiffon-galley-p’tites cuillers »…

  4. Les pilotes sont aussi en sureffectif car beaucoup de pilote étaient en formation quand est arrivée la crise, mais comme ils coutent très cher à former, que leur rémunération dépend de leur activité, et qu’on ne peut pas diminuer le nombre de pilotes dans les avions, le plan social est peu probable.

  5. @Fredmorel

    Vous vous trompez il y’a à l’heure actuelle assez de pilotes et même largement trop pour faire tourner AF à flotte équivalente des compagnies comme Delta en ont moitié moins .Certains pilotes AF ont même ecrit à la direction pour voler plus tellement il se retrouvait à rien faire…Et c’est justement ce qui coute cher ,payer cher des gens qui travaille pas beaucoup.

  6. Je commence normalement chez Air France en Septembre (pour 1 an d’alternance), je me laisse à espérer une embauche mais cela me semble très mal parti …..

  7. Thomas, votre commentaire est inadmissible.
    Beaucoup font ce métier par passion. Ils aiment leur société, et leur travail.
    Si vous préférez pointer au chomage démissionner et laissez votre place à quelqu’un qui veut vraiment bosser dans l’aérien . Vous parlez de mauvaise ambiance ??? Tu m’étonnes!!! Peut être que si vous partez …VOUS!!! ça ira mieux…………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 34 040 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages