mar. Fév 18th, 2020
Hôtesse de l'air Air France

Hôtesse de l'air Air France © Air France

Hôtesse de l’air et protection sociale

Un nouveau texte pour protéger les hôtesses de l’air et stewards en Europe.

Partages
Hôtesse de l'air Air France
Hôtesse de l'air Air France © Air France

Lors de la session plénière du parlement européen du 17 au 20 avril un texte concernant, entre autre, les personnels navigants a été adopté. En effet, les hôtesses de l’air, stewards et pilotes seront soumis à la sécurité sociale du pays dans lequel « ils débutent et terminent leurs temps de service ».

« Ces nouvelles règles permettront un meilleur fonctionnement du marché intérieur en améliorant la protection sociale d’un grand nombre de travailleurs mobiles tels que le personnel navigant des compagnies aériennes et les indépendants frontaliers », a déclaré Milan Cabrnoch. Cette résolution a été adoptée par 540 voix pour, 19 contre et 30 abstentions. Dorénavant le concept de « base d’affectation » a une définition juridique plus claire. C’est le lieu où le personnel « débute et termine son service » et où l’opérateur « n’est pas tenu de loger le membre de l’équipage ». Les hôtesses de l’air et autres personnels navigants ne pourront plus travailler dans un pays avec un contrat de travail d’un autre pays plus économiquement intéressant pour le patron comme le fait Ryanair, entre autre.

Ce texte met un point final aux peurs de « l’hôtesse de l’air roumaine » à 500 euros par mois qui fait son apparition dès que le climat social se tend.

Partages

1 thought on “Hôtesse de l’air et protection sociale

  1. Enfin le Parlement met un peu d’ordre dans cette jungle ! L’UNAC (Union des Navigants de l’Aviation Civile) avait déjà fait condamné Easyjet, Vueling et d’autres en France pour ce défaut d’affiliation en France des personnels navigants travaillant au départ d’une base en France, Ryanair sera jugée prochainement à Aix pour cette même raison, nous ne pouvons que nous féliciter de voir les Eurodéputés confirmer la l’interprétation des syndicats français de personnels navigants et corriger les deux règlements européens organisant la coordination des régimes de sécurité sociale en Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 38 452 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages