29 septembre 2020
Volcan Islande

Volcan Islande © DR

Volcan: le retour

Partages

Volcan Islande
Volcan Islande © DR

Aucun avion n’atterrira ni ne décollera en Irlande ce matin. Depuis plusieurs jours, les vents poussent à nouveau le nuage de cendres vers l’Europe.

Aucun avion n’atterrira ni ne décollera en Irlande mardi matin en raison du retour de cendres issues du volcan islandais Eyjafjöll, a annoncé l’aviation civile nationale lundi 3 mai au soir.

L’interdiction sera en vigueur de 7h à 13h locales (8h à midi GMT), a fait savoir l’aviation civile. Ces restrictions ne concerneront pas les vols qui emprunteront l’espace aérien irlandais en provenance de la Grande-Bretagne ou de l’Europe mais concernent aussi l’aéroport de Belfast en Irlande du Nord.

Plus de 200 cents départs suspendus

Les experts ne peuvent pas dire si les vents changeants ne vont pas entraîner de nouvelles perturbations dans le ciel d’autres pays, faisant craindre à nouveau la situation du mois dernier, au cours duquel quelques 100.000 vols avaient du être annulés. Les compagnies aériennes ont déclaré avoir perdu plus de deux milliards de dollars (1,5 milliard d’euros). « On ne peut réellement pas dire ce que le volcan va faire » résume Pall Einarson, géophysicien à l’université d’Islande.

Les deux compagnies irlandaises Ryanair et Aer Lingus ont annoncé qu’elle suspendaient plus de 200 départs, et ne prévoient pas de retour à la normale avant 13h GMT. Les vols partant d’Ecosse à destination des Iles Hébrides sont aussi arrêtés, a précisé l’autorité aérienne britannique.

Un changement de direction des vents

La décision concernant l’Irlande a été prise suite aux changements de vents en Islande, qui poussent depuis plusieurs jours le nuage de cendres sur une trajectoire sud-est vers l’Europe, alors qu’il dérivait précédemment vers le nord.

« La décision est basée sur les risques pour la sécurité des passagers et des équipages en raison de la dérive vers le sud du nuage de cendres volcaniques causée par des vents de nord-est », selon un communiqué de l’aviation civile irlandaise.

Selon l’Office météorologique d’Islande, ces restrictions sont seulement dues à un changement de direction des vents, pas à un accroissement de la quantité de cendres crachées par le volcan. L’éruption de l’Eyjafjöll est stable, a-t-il affirmé.

La compagnie aérienne irlandaise à bas coût Ryanair a annoncé que ses vols au départ et à destination de l’Irlande et de l’Ecosse seraient perturbés mardi.

Les cendres crachées par le volcan Eyjafjöll ont entraîné la fermeture de la quasi-totalité de l’espace aérien européen à la mi-avril, entraînant une paralysie inédite du trafic.

Source: tempsreel.nouvelobs.com

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 33 982 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages