24 novembre 2020

Airbus A319-11 easyJet

easyJet et le volcan

Partages
Airbus A319-11 easyJet

La compagnie aérienne easyJet est à la recherche de subventions auprès de l’union européenne dans le but de finir la mise au point d’un système embarqué permettant la détection des cendres volcaniques.

En effet, une société norvégienne a créé un système qui permettrait aux pilotes de contourner les nuages de cendres. Ce système appelé AVOID pour Airborne Volcanic Object Identifier and Detector permet de détecter tout nuage de cendres volcaniques à une distance pouvant aller jusqu’à 100 km. Ceci éviterait une fermeture de l’espace aérien européen comme nous l’avons vécu il y a un an.

Selon la compagnie Easy jet il suffirait d’équiper une centaine d’avions européens pour offrir au contrôle aérien les moyens de modifier les plans de vol en « live » et donc d’assurer les vols en toute sécurité. Cependant cette technologie n’est pas autorisée par l’EASA.

Rappelons qu’en avril 2010 à l’éruption du volcan Islandais avaient entraîné une perte sèche d’environ 1,5 milliards d’euros aux compagnies aériennes.

Partages

1 thought on “easyJet et le volcan

  1. Bonjour,

    Je ne vois pas comment ce système AVOID pourrait être utile si tout l’espace aérien est remplis de nuage volcanique comme c’était le cas en 2010? l’a t on déja testé pour s’assurer de l’efficacité de ce système?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 31 108 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages