lun. Jan 27th, 2020
Retraite navigants

PNC en service © DR

Retraite des navigants

L’allocution du premier ministre ne donne pas de réponse claire concernant l’avenir de la retraite des navigants

Partages

L’allocution du premier ministre ne donne pas de réponse claire concernant l’avenir de la retraite des navigants (pour mieux comprendre la CRPN et sa dernière reforme en 2012 : https://www.pnc-contact.com/2012/06/18/la-crpn-ce-qui-change-et-qui-y-gagne-97305).

Si l’on se base uniquement sur les déclarations du 12 décembre le gouvernement souhaite faire disparaitre les 42 régimes pour mettre en place un régime unique, donc adieu CRPN. La CRPN, contrairement aux caisses des cheminotes, fonctionnaires ou RATP, est une caisse indépendante, autofinancée par les navigants et largement excédentaire. En résumé, contrairement à celles citées plus haut, elle ne coute pas 1 centime au contribuable. Elle reverse même une partie de ses cotisations au régime général !

Si jamais la CRPN et la retraite des navigants devait être sacrifiée sur l’hôtel de la réforme des retraites les conséquences seraient les suivantes pour les navigants :

  • Plus de départ à la retraite à 55 ans
  • Plus de majoration de pension
  • Plus d’assurance des pertes de licence médicale définitive
  • Départ à la retraite à taux plein à 64 ans
  • Baisse d’environ 40% des pensions

Pour le moment le gouvernement n’a donné aucune réponse claire aux syndicats sur l’avenir de la retraite des navigants. Mais, avec un passage en force de la loi en utilisant une ordonnance, il y a fort à parier que cette réforme va faire mal.

Les syndicats de navigants, le SNPNC en tête, se préparent pour le début 2020. Si aucune réponse claire n’est apportée concernant la sauvegarde de la retraite des navigants et la CRPN ce sera la grève de toutes les hôtesses de l’air et stewards travaillant sous le régime français.

Le début de l’année 2020 pourrait bien voir naitre un front unitaire pilote, PNC de toutes les compagnies françaises, une grève forte et longue n’est pas à exclure si l’on en croit le SNPNC.

Face à la violence des méthodes du gouvernement, un mouvement long est inévitable. Celui-ci doit être, bien entendu, coordonné avec l’ensemble des syndicats PNC et PNT, nos deux professions étant étroitement unies dans ce combat.

Pour éviter cela le gouvernement devra apporter les garanties suivantes concernant la retraite des navigants :

  • le maintien de la CRPN
  • le financement intégral de toutes les spécificités du métier de navigant
  • le maintien total des conditions de liquidation

De son coté le syndicat UNPNC appelle les hôtesses de l’air et stewards de toutes les compagnies aériennes françaises a faire grève et manifester le 17 décembre pour préserver la retraite des navigants. Une intersyndicale avec les SNPNC – FO, l’UNSA mais également l’UNAC CFE – CGC travaille sur le dossier. Dossier à suivre donc…

Partages

3 thoughts on “Retraite des navigants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 38 502 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages