dim. Oct 13th, 2019

Boeing 747-400 Corsair © Aeroworldpictures

Corsair quitte l’Afrique

Corsair quitte l’Afrique petit à petit car, à partir de septembre 2019 elle ne desservira plus que Abidjan en Côte d’Ivoire.

Partages

Corsair quitte l’Afrique petit à petit car, à partir de septembre 2019 elle ne desservira plus que Abidjan en Côte d’Ivoire.

Hier la compagnie aérienne Corsair International a informé ses partenaires qu’elle stoppait la desserte de Bamako :

Lancée fin janvier 2018, la ligne Paris-Bamako n’a pas atteint les performances attendues dans un contexte de fort développement de l’offre industrie. En conséquence, Corsair ne desservira plus Bamako, le dernier vol sera opéré le 15 septembre 2019.

Cette ligne était opérée en partage de code avec Aigle Azur depuis plusieurs mois. La compagnie aérienne continuera d’effectuer 3 à 4 rotations par semaine entre la France et le Mali.

La direction de Corsair a précisé à Tourmag :

Le développement du réseau s’axe exclusivement sur des destinations à fort volume, capables d’accueillir un vol quotidien, nécessaire à la performance de notre offre tri-cabines. Bamako n’entre pas dans ce cadre, et le dernier vol à destination du Mali sera opéré le 15 septembre 2019.

Elle a également ajouté :

La structure de rotation en triangulaire pénalise nos clients à destination de la Côte d’Ivoire, une ligne dynamique et à fort volume de trafic que nous souhaitons privilégier. Avec l’arrêt de Bamako, nous poursuivons le développement entrepris sur Abidjan depuis 2013.

Corsait a été prié de stopper sa liaison vers le Sénégal en début d’année et maintenant elle arrête Bamako. Le développement d’Abidjan sera-t-il à la hauteur des espoirs de Corsair qui doit redéployer sa flotte après ces arrêts ?

Partages

1 thought on “Corsair quitte l’Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 852 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages