dim. Oct 13th, 2019

Logo Ryanair © Ryanair

Ryanair ouvre les négociations

Partages
Boeing 737 de Ryanair
Boeing 737 Ryanair © Ryanair

Ryanair a débuté les négociations avec un syndicat allemand, Verdi. Le but est de mettre en place une convention collective pour environ 1 000 hôtesses de l’air et stewards en Allemagne. Pendant ce temps une action est menée par Flightright suite aux grèves des pilotes de vendredi dernier.

Les négociations ont commencé hier selon le syndicat. Le but est de mettre en place des accords pour un meilleur salaire et l’application du droit allemand. Pour Ryanair ses hôtesses de l’air et stewards :

gagne jusqu’à 40.000 euros par an et bénéficie d’excellentes conditions de travail, notamment plannings avantageux et une sécurité d’emploi inégalée.

Cette affirmation est en contradiction avec celle d’un membre du conseil d’administration de Verdi :

Un PNC à temps plein travaille pour un salaire brut d’environ 1000 euros par mois, en raison des déplacements saisonniers et du manque d’heures de vol garanties. C’est totalement inacceptable.

Ryanair a subi une grève de ses pilotes vendredi dernier et refuse d’indemniser les passagers impactés. Selon la low-cost irlandaise qui se base sur l’article UE261 :

aucune indemnisation n’est payable lorsque le syndicat agit de manière déraisonnable et totalement hors du contrôle de la compagnie aérienne ». Et ajoute que « si cela était sous notre contrôle, il n’y aurait pas d’annulations.

Ryanair est en train de voir son modèle se fissurer sur les bases de l’Europe de l’ouest mais, comme l’a dit Michael O’Leary, elle peut délocaliser ses avions à l’est ou le climat semble plus propice…

 

Partages

1 thought on “Ryanair ouvre les négociations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 850 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages