12 août 2020
Airbus A380 de la compagnie aérienne Emirates

Emirates Airbus A380 © Eduard Heisterkamp

Emirates, plus de vols en France dès aout 2018

Partages
Boeing 777 Emirates
Boeing 777 Emirates © DR

Alors que les Assises du Transport Aérien Français ont lieu actuellement afin de trouver des solutions pour sauvegarder le pavillon national face à la concurrence étrangère, on apprend que la compagnie aérienne Emirates va pouvoir effectuer 1 vol supplémentaire au départ de Paris à partir du 7 aout, afin de passer à 3 vols par jour, et deux vols supplémentaires par semaine au départ de Lyon afin de disposer d’un vol quotidien au départ de Saint-Exupéry.

Pourquoi cette autorisation de créneaux supplémentaires ? Chez Air France direction et syndicats sont unanimes, et c’est assez rare pour être souligné, les compagnies aériennes du Golfe ne jouent pas le jeu et cassent les prix à coup de subventions déversées généreusement par les pays du Golfe. Et quid des Assises actuellement en cours, enfumage ou réelle envie de faire avancer le dossier et régler ce problème qui ne fait que croitre depuis plusieurs années ?

Pourquoi, alors qu’il y a encore peu les protagonistes étaient tous convaincu qu’il n’y aurait pas d’augmentation de trafic pour Emirates, ces droits ont-ils été accordés ? Le programme Airbus A380 serait-il la cause de cette clémence ? Emirates est sans doute la dernière compagnie aérienne à exploiter et croire en cet appareil qui est désormais loin de faire l’unranité ! Etihad a par exemple décidé d’enlever ses Airbus A380 sur les New-York pour les remplacer par des Boeing 777.

Emirates a donc les moyens de faire plier le gouvernement français et l’Europe avec un message simple : « pas de créneaux pas d’Airbus A380 » pourrait permettre à la compagnie du Golfe d’obtenir de nouveaux slots dans les semaines à venir…

Partages

1 thought on “Emirates, plus de vols en France dès aout 2018

  1. Ce n’est pas la première fois que les gouvernements successifs préfèrent vendre en « one shot » des Airbus en donnant des créneaux qui eux sont définitifs.
    Pour quelques rafales, quelques Airbus pour éviter au programme de s’enliser dans la boue que ne ferait-on pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 35 920 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages