Ryanair 1 - 0 France – PNC Contact
lundi 17 juin 2019
O'Leary est happy

Michael O'Leary © DR

Ryanair 1 – 0 France

Ryanair à gagner et la France a perdu. C’est en tout cas le résumé que l’on peut faire suite à la décision de la Cour de justice européenne.

Michael O’Leary © DR

Ryanair à gagner et la France a perdu. C’est en tout cas le résumé que l’on peut faire suite à la décision de la Cour de justice européenne.

Ryanair a déjà été à de multiples reprises condamné en France pour travail « au noir » et autres charges sociales non payées. Hier jeudi, la Cour de justice européenne a déclaré que rien n’oblige un travailleur détaché à payer ses cotisations en France s’il les pait déjà dans un pays de l’UE. La cour vient de donner raison à un croisiériste allemand qui était poursuivi et cette décision va bien arranger Ryanair et l’ensemble des compagnies aériennes low-cost qui utilisent des travailleurs détachés.

Ryanair a vite réagi et a annoncé dans un communiqué qu’elle demandait à la France de lui rembourser les 15 millions d’euros de cotisations patronales versées suite à des procès. Ryanair a ajouté qu’elle demandait également des intérêts sur ces sommes. En plein second tour des élections présidentielles c’est un sujet qui fâche…

Partages

10 thoughts on “Ryanair 1 – 0 France

  1. @l équipe de rédaction : J’imagine que comme dans tout jugement il doit y avoir des apppels possibles, au même titre au ryanair à utilisé des voies de recours.
    Pas de quoi se réjouir d’un éventuel remboursement de la France pour les caisses publiques et de retraite

    1. Ryanair peut bien appliquer le droit du travail de n’importe quel pays tant que les charges sont celles de l’Irlande O’Leary s’en moque un peu…

  2. « En conséquence, si les juges de Luxembourg suivent leur avocat général, hors d’Irlande, Ryanair ne pourra plus appliquer le droit du travail irlandais, moins favorable au personnel en matière d’horaires, d’heures supplémentaires, de congés de maternité, d’indemnités de repas, de préavis,… Car cette décision ne s’appliquerait pas seulement à la Belgique, mais liera de la même manière, les autres juridictions nationales qui seraient saisies d’un problème similaire. »

    Le modèle pourrai grandement changer…

  3. vive l’Europe !!! c’est bien l’Europe faut pas sortir de l’UE et bla bla bla, continuons avec l’Europe on va gagner !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 50 832 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages