27 juillet 2021
snpnc air france

logo SNPNC Air France © SNPNC

Air France, le SNPNC dit NON !

Si les pilotes semblent, via le SNPL, envisager de signer avec la direction pour la création de la low-cost long-courrier Boost, du côté des hôtesses de l’air et stewards ce n’est pas le même son de cloche.

Partages
Tweet SNPNC © SNPNC

Si les pilotes semblent, via le SNPL, envisager de signer avec la direction pour la création de la low-cost long-courrier Boost, du côté des hôtesses de l’air et stewards ce n’est pas le même son de cloche.

Le projet prévoit que les futurs hôtesses de l’air et stewards qui voleront pour Boost soient recrutés en externe avec des contrats de travail bien moins intéressant que ceux des PNC Air France. En même temps il faut bien avouer que la direction n’a pas vraiment le choix, elle ne peut pas embaucher car le plan de départ volontaire pour les hôtesses de l’air et stewards n’est pas encore terminé. Seul solution, un nouveau CTA et une nouvelle entité !

Pour les pilotes ce devrait être des pilotes Air France, sous contrat Air France avec les règles d’utilisation Air France. Autant dire que le SNPL, a ces conditions, ne peux pas trop se positionner contre.

Pour les hôtesses de l’air ce sera des CQP, des CDD et des contrats bien moins intéressants que ces d’Air France. Soyons lucide, cela signerait à court terme la mort des hôtesses de l’air et stewards Air France tel qu’ils existent aujourd’hui.

Le SNPNC a été très clair dans un de ces tweet sur le sujet. Hier soir la section Air France a clairement indiqué sans équivoque son hostilité vis-à-vis de Boost.

Si le SNPL peut à lui seul arrêter Boost ce n’est pas le cas pour le SNPNC qui aura besoin de l’appui d’autres syndicats PNC d’Air France. L’union syndicale est-elle possible chez Air France, les semaines à venir nous le dirons…

Partages

7 thoughts on “Air France, le SNPNC dit NON !

  1. Vous écrivez : « Si le SNPL peut à lui seul arrêter Boost ce n’est pas le cas pour le SNPNC qui aura besoin de l’appui d’autres syndicats PNC d’Air France. »
    Comme souvent votre analyse est fausse. Si le SNPL peut bloquer Boost c’est parce que les pilotes ont un accord de périmètre. Ce que n’ont a pas les PNC AF. Il n’est nullement question « d’appui des autres syndicats »

    1. Si l’ensemble des syndicats PNC Air France partaient pour un mouvement de grève dure ils pourraient tout a fait faire tomber le projet… On a pas dit que les syndicats PNC et le SNPL avait les memes armes.
      Donc, avant de donner votre avis, réfléchissez un peu 😉

  2. Grève dure = plus ou peu de salaire
    Le marché PNC est favorable à l’employeur et salaires/patrimoine PNC donc peu de risque de grève dure…
    Le marché Pilotes avec expérience est favorables aux pilotes. Le salaire et patrimoine largement supérieurs.
    Morale de l’histoire : il vaut mieux être désiré par son employeur et avoir un bon salaire pour se lancer dans une grève dure….
    Le reste : accords, périmètre…bullshit

  3. Arrêtez de dire que AF n’a pas d’autre solution que de déposer un autre CTA pour embaucher, c’est tout simplement faux. Air France a trompé les salariés sur la nature des PDV puisque dès cette année le programme ne passe plus sans embauche c’est d’ailleurs pour cela qu’elle embauche plus de 600 PNC en CDD, Ou autre contrât précaires et cela sur une longue période. Ces CDD ont vocation à remplacer le nombre très important de départ en retraite de PNC dès cette année.

    1. Le PDV permet d’embaucher des CDD pour une augmentation temporaire de l’activité a notre connaissance. Pour ce qui est de Boost il ne peut y avoir que des CDD et les embauches CDI ne sont pas possible a cause du PDV donc, NewCo… Si vous avez des infos complementaires n’hesitez pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jooble
ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 29 189 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives