jeu. Nov 14th, 2019
Air France – KLM a enregistré une baisse de ses résultats

Airbus A380 Air France © Hugo Possamaï

Air France, les bons chiffres de décembre

Air France – KLM a publié ses chiffres pour le trafic passagers du mois de décembre 2016 et ils sont dans l’ensemble plutôt bons.

Partages
Airbus A319 Air France © Kuba Bożanowski

Air France – KLM a publié ses chiffres pour le trafic passagers du mois de décembre 2016 et ils sont dans l’ensemble plutôt bons.

Pour l’ensemble du groupe c’est une hausse de 4.8% du nombre de passagers transportés couplée à un coefficient de remplissage qui gagne 2.7 points à 85.5%. Cette comparaison avec décembre 2015 souffre des effets post attentats en France qui avaient plombé le trafic en cette fin d’année 2015. Le revenu au siège offert par kilomètre (RASK) est en baisse mais, selon le groupe, cette baisse est moins forte qu’attendu.

Chez Transavia ce n’est pas moins de 37.4% de hausse de trafic passagers avec un coefficient d’occupation qui gagne 0.8 point à 83.9%. C’est très bons chiffres sont le fruit de la politique de développement du groupe et l’ouverture de nouvelles routes au départ de Paris et Amsterdam.

Concernant Air France et Hop ! c’est une augmentation du nombre de passagers transportés de 2.8%. Le coefficient de remplissage gagne 3.3 points pour s’établir à 84.9%. La bonne nouvelle concerne le revenu passager par kilomètre (RPK) qui gagne 4%.

Chez KLM c’est encore plus impressionnant. Ce n’est pas moins de 8.3% de passagers en plus, un coefficient de remplissage qui gagne 1.7 points mais, surtout, un revenu pax kilomètre (RPK) qui gagne 7.7%

Si certains y voient le signe évident d’une reprise forte et durable il convient de rester prudent car la recette est toujours en baisse et la dette pèse très lourd, V1 est atteint mais Air France n’a pas encore décollé…

Partages

1 thought on “Air France, les bons chiffres de décembre

  1. Si les syndicats de AF avaient pris la mesure il y a 10 ans de l’impérieuse nécessité de se rapprocher de leurs homologues néerlandais pour notamment négocier au niveau groupe.
    Au lieu de cela, ils/elles ont préféré jouer dans le petit marigot franco-français.On a malheureusement les syndicats que l’on mérite et aucune force non-syndiquée, trans-métiers n’a pu émerger.
    Well done pour KLM et vu le courage managérial du nouveau PDG, le rééquilibrage tant demandé à forte chance de rester une chimère…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 872 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages