lun. Déc 16th, 2019

Logo CGT © CGT

La CGT retire son préavis

Air France ne sera pas en grève du fait de la CGT en janvier 2016.

Partages
Logo CGT © CGT
Logo CGT © CGT

Air France ne sera pas en grève du fait de la CGT en janvier 2016. Le syndicat a indiqué qu’il levait son préavis de grève du jeudi 28 janvier 2016. Cela vient de la décision de la direction d’envisager un projet de croissance pour la compagnie aérienne lors du CCE du 15 janvier prochain.

« La direction semble vouloir mettre en place un plan de développement ambitieux », a indiqué le représentant de la CGT Mehdi Kemoune à l’issue d’une réunion de l’intersyndicale.

La CGT n’a rien indiqué concernant les salariés licenciés suite au CCE d’octobre ou il y avait eu l’épisode de la chemise arrachée et dont l’avenir faisait parti des revendications.

Partages

4 thoughts on “La CGT retire son préavis

  1. L’explication est là :
     » Air France a convoqué le 15 janvier un comité central d’entreprise (CCE) extraordinaire pour discuter d’un « projet de croissance », a-t-on appris jeudi de sources concordantes, laissant augurer un changement de perspectives après plusieurs mois de tensions sociales.

    Ce CCE, dont l’ordre du jour vise une « information sur la situation de l’entreprise, ses perspectives et son projet de développement », sera l’occasion de « reprendre le dialogue social dans un esprit positif dès le début de l’année 2016 pour évoquer les perspectives et retrouver une stratégie de conquête », sur la base d’un « projet de croissance ambitieux », explique-t-on à Air France.  »

    Sur ce coup là, ça souffle le chaud et le froid…

  2. C’est ce que je disais dans le post annonçant la grève : il était inutile de faire de la publicité à la CGT !
    On aura beaucoup parlé de cette « future-grève-qui-n’aura-pas-lieu » et on ne parlera presque pas de l’annulation du préavis.

    Quand à la direction, elle semble infléchir son discours. Sans doute que l’arrivée de Gilles Gateau à la DRH (en provenance du monde politique) y est pour quelque chose, le gouvernement actuel n’ayant certainement pas envie d’entendre parler de licenciements avec plusieurs centaines de millions de résultat positif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 362 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages