7 août 2020
Air France recrute

Vestes pilotes © DR

Le SNPL veut l’abrogation de la loi Diard

Cela est-il la conséquence du peu d’impact de la grève organisée par le SNPL au sein de la compagnie aérienne easyJet il y a quelques jours, ce n’est pas impossible. En effet, le Syndicat National des Pilotes de Ligne a demandé l’abrogation de la loi Diard dans un communiqué publié hier.

Partages
galons pilote
Vestes pilotes © DR

Cela est-il la conséquence du peu d’impact de la grève organisée par le SNPL au sein de la compagnie aérienne easyJet il y a quelques jours, ce n’est pas impossible. En effet, le Syndicat National des Pilotes de Ligne a demandé l’abrogation de la loi Diard dans un communiqué publié hier. La loi Diard est la loi qui permet aux voyageurs de savoir à l’avance si le moyen de transport qu’ils ont choisi sera opérationnel ou non afin de pouvoir se retourner et ne pas passer des heures ou même des jours bloqués dans une gare ou un aéroport.

«La déclaration individuelle obligatoire 48h avant de participer à un conflit social devait permettre aux entreprises de transport aérien d’améliorer l’information des passagers. Elle ne sert en fait qu’à organiser le remplacement des salariés grévistes par des travailleurs d’autres pays». Ce cas de figure n’est pas exact pour la grande majorité des pilotes français car, a part pour quelques dizaines de pilotes easyJet ou Cityjet (groupe Air France), aucune compagnie aérienne française ne peut faire appel à des personnels étrangers. La majorité actuelle, Parti Socialiste en tête, avait fortement critiqué la loi Diard lors de son adoption. Les événements lui ont donné raison» avant de conclure «maintenant au pouvoir, elle doit en tirer les conséquences et abroger sans délai cette loi scélérate».

Selon le SNPL il faudrait donc, pour une poignée de pilotes concernée, supprimer une loi qui permet à des milliers de travailleurs de pouvoir s’organiser pour prendre le train pour aller travailler, à des milliers de voyageurs de pouvoir s’organiser pour leurs déplacements privés ou professionnels.

Partages

8 thoughts on “Le SNPL veut l’abrogation de la loi Diard

  1. Je commence à en avoir assez de lire ce genre d’articles. Le but d’une grève est de faire pression sur son employeur. Pour se faire il faut que ce dernier perde de l’argent. Faire grève pour être remplacé ne sert à rien. C’est pour cela que cette loi est une honte pour la France!

    1. Dans le cas présent la question est « faut il abroger une loi pour satisfaire une petite poignée de pilotes qui travaillent en France pour des compagnies étrangères ? ». Pour ce qui est du bien fondé de cette loi nous vous laissons seul juge.

  2. Vive la loi Diard qui empeche une poignée de privilégiés de faire chier des milliers de personnes ! L’argument de jimmy009 est bidon car remplacé ou pas l’employeur ne peut se passer d’une partie de son effectif très longtemps ! Ce que permet cette loi c’est d’éviter qu’un petit groupe de grévistes ultra minoritaire puissent emmerder le monde et surtout le reste des employés qui souhaite bosser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 277 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages