sam. Déc 7th, 2019
IATA

Logo IATA © IATA

Transport aérien optimiste

Partages
IATA
Logo IATA © IATA

Les compagnies aériennes devraient engranger cette année des bénéfices cumulés de 8,9 milliards de dollars, selon l’Iata. Une prévision plus de trois fois supérieure à la précédente, en juin.

Du simple au triple. En seulement trois mois, l’Association internationale du transport aérien (Iata), qui représente 230 companies aériennes comptant pour 93% du trafic aérien mondial, a de nouveau revu ses prévisions de bénéfices pour l’ensemble du secteur en forte hausse. Elle a annoncé ce mardi, dans un communiqué, que les compagnies aériennes du monde entier engrangeraient des bénéfices cumulés de 8,9 milliards de dollars (6,8 milliards d’euros) cette année.

En juin, l’Iata s’attendait à ce que le secteur aérien enregistre un bénéfice de 2,5 milliards de dollars, grâce à ses efforts de «réduction des coûts et de restructuration», mais aussi à la faveur de la reprise économique. En mars, elle tablait sur une perte de l’ordre de 2,8 milliards de dollars. Avec une perte de 9,4 milliards de dollars, 2009 a été la pire année qu’a connu l’industrie.

Prudence pour 2011

«La reprise du secteur a été plus forte et rapide que prévu», a déclaré le directeur général de l’Iata, Giovanni Bisignani, cité dans le communiqué. Le trafic aérien devrait s’envoler de 11% en 2010, alors que les capacités des avions devraient seulement augmenter de 7%. D’où un meilleur rendement des compagnies, tant sur le transport des passagers que sur le fret. Le chiffre d’affaires cumulé du secteur aérien mondial devrait atteindre 560 milliards de dollars, soit 15 milliards de plus qu’annoncé en juin.

«La pérennité de cette reprise est soumise à des doutes croissants en Amérique du Nord et en Europe», déclare toutefois l’Iata. Selon l’association, la croissance du trafic devrait ralentir en 2011, ainsi que les capacités, ce qui devrait se traduire par une baisse des bénéfices cumulés, à 5,3 milliards de dollars.

Un rebond porté par l’Asie-Pacifique

En attendant, l’Europe est la seule région dans laquelle des compagnies devraient enregistrer des pertes cette année. L’Iata a cependant revu à la baisse son estimation de ces pertes européennes, à 1,3 milliard de dollars contre 2,8 milliards jusqu’à présent. Sans surprise, la région Asie-Pacifique devrait porter le rebond du secteur, avec 5,2 milliards de dollars de bénéfices. Les compagnies d’Amérique du Nord, quant à elles, devraient dégager 3,5 milliards de dollars de bénéfices.

Malgré les perspectives plus «austères» de l’Iata pour 2011, l’optimisme est bel et bien de retour dans le secteur aérien. La flotte mondiale d’avions de ligne devrait doubler à 36.300 appareils d’ici à 2029. Une étude conduite par Boeing sur les besoins futurs des compagnies aériennes révèle qu’il leur sera nécessaire de recruter 466.650 pilotes, ainsi que 596.500 techniciens et mécaniciens entre 2010 et 2029. Soit plus d’un million de personnes à former dans le monde!

Source: lefigaro.fr

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 430 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages