13 avril 2024
Avitaillement

Avitaillement avion © HuffTheWeevil

Les billets d’avion ont augmenté de 10%

Partages

Les billets d’avion ont augmenté de 10% depuis août. C’est ce qui ressort de l’analyse annuelle d’Eurocontrol avec les données d’Eurostat. Le tarif moyen pour voyager sur le continent a commencé à augmenter en mai. Cela coïncide avec la fin des restrictions covid et la reprise de la mobilité qui en a résulté. Ce mois-là, les billets d’avion sont devenus plus chers de 8 % en moyenne en Europe par rapport au même mois en 2019. La hausse des prix est calculée en tenant compte des effets de l’inflation indique Eurocontrol.

Augmentation en début d’année

Juillet a été le mois avec la plus forte augmentation du prix moyen, de 15% (déflaté). Depuis lors, les prix ont été supérieur d’environ 10% à ceux de 2019. Les analystes s’attendent également à ce que les billets continuent d’augmenter l’année prochaine mais à un rythme beaucoup plus lent. Les prévisions d’American Express Global Business Travel pointent vers une augmentation de 5,5% du coût des vols en Europe, 6% dans le cas des voyages d’affaires, en raison du “déficit de capacité des compagnies aériennes”.

Publicités

Ce n’est en tout cas qu’une moyenne. La politique tarifaire des compagnies aériennes est très diversifiée. Cela varie en fonction des routes qu’elles couvrent, de leurs coûts et, bien sûr, de l’offre et de la demande. En Europe, il existe des compagnies avec un tarif moyen élevé, comme la Lufthansa, avec un prix moyen du billet de 253 euros en 2021, selon les données de Statista. Elle est talonnée par Air France – KLM, avec un billet moyen de 241 euros. De l’autre côté de l’échelle, le lowcost pur et simple. Le billet moyen de Ryanair l’an dernier, indique Statista, était de 27,30 euros. Le chiffre n’est pas comparable à celui des deux autres compagnies aériennes citées. Lufthansa et Air France-KLM opèrent toutes deux des vols long-courriers, intercontinentaux, mais aussi intérieurs et intra-européens, ce qui explique cet écart.

Augmentation du prix du pétrole

Pour leur part, les compagnies aériennes soutiennent que la hausse générale des tarifs est causée par la hausse des coûts. Dans le cas du carburant, le prix moyen entre janvier et novembre a atteint 337 cents le gallon. Avant l’invasion de l’Ukraine, entre janvier et février, le prix était stable à 254 cents le gallon. La guerre a fait grimper le prix de 39 % en mars, à 353 cents. Au total, les compagnies aériennes ont dû faire face à une augmentation de 88 % des prix du carburant en 2022. Cependant toutes n’aient pas été touchées de la même manière. Les entreprises disposant d’une plus grande couverture carburant, qui ont anticipé une partie de leurs achats, ont mieux résisté à la hausse des prix.

Les billets d’avion ont augmenté de 10% suivant finalement l’inflation en zone euro…

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Déjà titulaire du CCA ?
PNC en compagnie ?
En recherche de compagnie ?
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 26 496 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages