20 septembre 2021
Air Caraïbes

Airbus A350-900 Air Caraïbes © Air Caraïbes

Air France et Air Caraïbes sur le front sanitaire

La Martinique et la Guadeloupe font face a une recrudescence de cas de Covid-19 qui a entrainé de nouvelles mesures sanitaires.

Partages

La Martinique et la Guadeloupe font face a une recrudescence de cas de Covid-19 qui a entrainé de nouvelles mesures sanitaires. Le préfet a mis en place un couvre-feu stricte et a demandé aux touristes de quitter les iles. Air France et Air Caraïbes sur le front sanitaire pour permettre l’évacuation. Le préfet a précisé :

Ce départ pourra s’échelonner sur plusieurs jours, sans date impérative. La continuité du trafic aérien sera assurée.

Air France et Air Caraïbes renforcent leur programme tout comme Corsair pour faciliter le retour en métropole des touristes bloqués sur les iles. Hier la compagnie aérienne Air France a indiqué :

Pour cette journée du 10 août, deux vols partent de Fort-de-France et trois vols sont prévus demain 11 août.

Air France a mis 3 Boeing 777 pour opérer des vols vers Paris depuis Fort de France pour les prochains jours avant d’assurer 2 vols quotidiens. Les passagers qui devaient rentrer le 22 aout peuvent changer leurs billets sans frais s’ils quittent les iles avant le 15 aout.

Chez Air Caraïbes c’est idem. Pas moins de 41 rotations avec des Airbus A350 sont prévues dans les 10 prochains jours. Air Caraïbes a indiqué :

S’il le faut, en cas d’urgence, nous lancerons des vols supplémentaires qui ne seront pas économiquement justifiés (remplis dans un seul sens) mais nous le ferons dans le cadre de nos missions et de notre ADN.

Chez Corsair il reste de la place sur les 10 à 11 vols prévus par semaine. La compagnie a indiqué qu’elle se tenait prête en cas de forte augmentation des demandes de retour anticipées. Pour le moment elle ne croule pas sous les appels pour modifier les billets et reste confiante par rapport à son planning déjà prévu.

Air France et Air Caraïbes, tout comme Corsair, sont sur le front sanitaire pour évacuer les Antilles le temps que la pandémie régresse.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jooble
ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 28 928 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages