Hôtesse de l’air, steward et pourboire ! – PNC Contact
samedi 16 février 2019
Frontier Airlines Airbus A318

Frontier Airlines Airbus A318 © Cubbie_n_Vegas from Las Vegas, USA

Hôtesse de l’air, steward et pourboire !

Une hôtesse de l’air ou un steward n’est pas censé recevoir de pourboire pour sa prestation même si cela peut arriver de temps à autres. Aux USA, une compagnie aérienne vient d’autoriser la pratique de façon tout à fait officielle. Frontier Airlines autorise les pourboires depuis le 1er janvier 2019.

Une hôtesse de l’air ou un steward n’est pas censé recevoir de pourboire pour sa prestation même si cela peut arriver de temps à autres. Aux USA, une compagnie aérienne vient d’autoriser la pratique de façon tout à fait officielle. Frontier Airlines autorise les pourboires depuis le 1er janvier 2019.

Frontier Airlines autorisait les pourboires de façon collective. L’ensemble des sommes récoltées étaient divisées entre les navigants du vol, maintenant ce sera chacun son pot.

Dans le milieu les premiers concernés, hôtesses de l’air et stewards, ne sont pas tous favorables à cette pratique, loin s’en faut. Certain pensent que cela les rapproches du « simple garçon de café » voir encourager le harcèlement sexuel à bord des avions. Sara Nelson, du syndicat des personnels de bord, a indiqué :

Nous ne voulons pas que des gens dont la mission est de faire respecter la sécurité et le calme en cabine aient le sentiment que leur rémunération dépend de la satisfaction des passagers pour de mauvaises raisons.

Evidement tous ne sont pas logés à la même enseigne. Ceux qui volent vers les destinations estivales de jour sont mieux lotis que ceux qui font des vols de nuit entre des villes américaines pas exotiques !

Et vous, que pensez-vous de cette pratique, pour ou contre ?

Etes vous pour les pourboires à bord des avions ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Partages

2 thoughts on “Hôtesse de l’air, steward et pourboire !

  1. Accepter les pourboires feront baisser l’augmentation des salaires. Il fut un temps où le salaire des PNC était le double du SMIC. Depuis la démocratisation de l’aviation, l’explosion du tourisme, le SMIC a rattrapé le salaire des PNC… Si le PNC allait dans la sens des pourboires, c’est le salaire qui prendra un coup. Les compagnies risquent d’associer le travail des hôtesses et stew à celui des employés de la restauration dans le secteur associatif qui les paie au lance-pierre et abusent de leur temps de travail. Les actionnaires aimeraient rabaisser le rôle du PNC pour les payer une misère. Ne tombez pas dans ce piège!!! Il ne s’agit pas d’EGO ni de préjugés sur une corporation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 57 548 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages