mer. Août 21st, 2019
Boeing 787 Air France

Boeing 787-9 Air France © Mathieu Douhaire

Air France, Gilles Laurent démissionne !

Gilles Laurent a été nommé Directeur Général adjoint d’Air France en charge des opérations aériennes en juin 2015.

Partages
Gilles Laurent © Twitter

Gilles Laurent a été nommé Directeur Général adjoint d’Air France en charge des opérations aériennes en juin 2015. C’est un pur produit Air France qui a commencé sa carrière dans l’entreprise sur Boeing 737. Il avait remplacé Eric Schramm. Il était donc membre du Comex Air France.

Selon nos informations, et alors qu’il avait annoncé rester à ce poste 3 ans, Gilles Laurent à démissionner hier soir en faisant parvenir une  lettre à sa hiérarchie.

Dans la lettre il énumère les objectifs qu’il s’était fixé à l’époque :

  • Faire de la Sécurité des Vols des Opérations Aériennes Air France une référence du transport aérien mondial.
  • Inscrire notre métier dans l’avenir en nous appuyant sur les nouvelles technologies tout en gardant nos fondamentaux.
  • Alléger la structure des OA, calée sur les priorités d’Air France, et la rendre plus efficace.
  • Reprendre les embauches pilotes et contribuer à intégrer dans notre flotte des avions de nouvelle génération.
  • Améliorer le quotidien de la vie des pilotes.
  • Fermer une « séquence sociale » qui n’avait que trop duré.

Durant sa présidence Gilles Laurent a sans doute réussi à insuffler un renouveau au sein des pilotes de la compagnie. Ses équipes ont mis en place de nombreux outils pour la sécurité des vols. Il a diminué fortement le nombre de cadres pilote et fixé des objectifs clairs pour les années à venir.

C’est donc un grand monsieur qui quitte son poste et il manquera sans doute à de nombreux pilotes si l’on en croit les retours que nous avons eu suite à cette démission. Il part avec plusieurs mois d’avance sur sa « dead line » et on peut se demander s’il n’y a pas derrière ce départ un désaccord avec sa hiérarchie ou autre, c’est souvent ce qui arrive à ceux qui sont plus visionnaires et entrepreneurs que d’autres…

Partages

13 thoughts on “Air France, Gilles Laurent démissionne !

  1. Je regrette son départ car c’est un homme qui était pilote avant d’être DGA et qui n’a jamais manqué une occasion de défendre les pilotes ou de les féliciter lorsqu’ils faisaient du bon boulot. Nul doute que dans une entreprise qui aime les avions mais pas ceux à qui elle les confie, ça devait déranger…
    Reste à voir qui lui succèdera ? Des paris ??? J’ai une petite idée…

        1. Comme ses collègues :
          Mal aimé dans son entreprise, victime de la concurrence déloyale, pas augmenté pendant des années, victime des taxes abusives…
          Je me demandais s’il n’était pas en grande précarité…me voilà rassuré ?

  2. Je comprends pas bien l’humour du monsieur qui a pris comme pseudo le nom du premier homme qui aurait volé (et s’est planté…) ???
    Déjà, ça manque d’humilité ! En plus, ça n’a pas de rapport avec le sujet.
    Et la petite diatribe qui m’est adressée, c’est de la bêtise ou de la méchanceté ? Car si le monsieur veut me tailler un costard, il ferait bien de venir prendre les mesures, parce que là, ça ne me va pas du tout du tout…

    1. Mr Christophe, on se calme. Comme je lis toujours avec intérêt vos commentaires, je me suis permis de rebondir avec malice sur vos thèmes favoris que vous avez sans aucun doute reconnu.
      Si ma mémoire est bonne, vous m’aviez également interpellé par le passé, Contrairement à vous, je n’avais pas pris la mouche.
      En cette rentrée qui est le moment des bonnes résolutions, essayez de cultiver le second degré et surtout respirez…vous verrez ça fait un bien fou ?
      Et je serais même ravi de vous inviter à prendre un café.
      NB : je préfère toujours vos commentaires sur les sujets techniques. Vous pouvez avoir la gentillesse d’en faire un sur le sujet A350, svp ? Merci d’avance

  3. Mon cher Christophe,
    Comme je suis bienveillant, je me permets de partager avec vous l’article écrit par 2 de vos collègues paru dans la Tribune de ce jour :
    http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/pourquoi-air-france-klm-risque-t-elle-de-perdre-son-independance-748626.html
    Article très intéressant par des pilotes du SNPL Alpa. Les grandes maneuvres dans ce syndicat commencent…et par ricochet la nomination du futur(e) DGA Opérations. Bonne lecture !

  4. Pour les commentaires, je m’abstient lorsque je ne connais pas. Ce qui est le cas de l’A350.
    Merci pour l’article mais je ne suis pas fana des grandes réflexions stratégiques ni des gens du SNPL (même si certains sont très valables). Je n’ai pas les connaissances pour juger de ce qui est avancé par les uns ou les autres.
    Je vous laisse votre interprétation sur d’éventuelles « grande manoeuvres », je doute que le prochain DGOA soit quelqu’un du SNPL.

    Ne me jugez pas, ne me collez pas d’étiquette dans le dos et je resterai naturel, c’est à dire calme.
    Vous avez le droit de ne pas aimer les pilotes AF, mais pas le droit de les insulter ou de tous les mettre dans le même panier. Tous les jours, je repense à cette citation d’un psychiatre Suisse : « Réfléchir, c’est difficile. C’est pourquoi la plupart des gens se contentent de juger. » J’essaye juste de ne pas céder à la facilité.
    Sans rancune !

  5. @AlexColby : je ne vais pas vous citer Carl Jung comme mon préopinant mais Desproges :
    « on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui ».
    Bonne semaine et prenez soin de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 413 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages