Les épreuves de recrutement EK – PNC Contact
mercredi 23 janvier 2019

Les épreuves de recrutement EK

Emirates Cabin Crew

 

Comme prévu, voici le descriptif des épreuves, ce que l’on attend de vous, et les conseils pour les réussir.
Entre chaque épreuves, une sélection est faite. Seuls celles et ceux qui sont sélectionnés peuvent passer les épreuves suivantes, donc pas le droit à l’erreur !

 

Les discussions de groupe.

Il y a deux épreuves de discussion lors du recrutement. L’une se fait par groupes de trois, l’autre se fait par groupes de 7-8 personnes.

La première, celle qui se fait par groupes de trois personnes, consiste à se voir attribuer un métier au hasard (fleuriste, web designer, bijoutier, astronaute…). Votre groupe doit trouver des qualités nécessaires pour exercer ce métier. Par exemple, on peut dire qu’un bijoutier doit être minutieux et sensible à la qualité, qu’un fleuriste doit avoir des talents artistiques pour créer de belles compositions florales, qu’un astronaute doit avoir de solides bases dans le domaine des sciences physiques, etc. Vous avez 10 minutes pour y réfléchir avec vos collègues, puis votre groupe présente ses réponses à tous les autres. Ensuite, vous recevez un objet aléatoire, qui n’a souvent aucun lien avec le métier que vous avez eu. Le but est de lui donner plusieurs utilités dans votre métier. Par exemple, mon groupe a eu « web designer » comme métier, et « chapeau de paille » comme objet… Pas facile, hein ! Notre groupe a fini par dire que le web designer peut le mettre sur son ordinateur de travail pour lui donner des idées, pour le détendre quand il est stressé par ses impératifs. Un autre groupe avait eu « organisateur de soirée » et une bouteille d’eau. Vous comprenez, le but est de vous mettre en difficulté pour voir comment votre groupe va se mettre d’accord.

 

Ce que l’on attend de vous : que vous ayez une bonne cohésion de groupe, chacun doit pouvoir exprimer son avis de façon libre, courtoise, et chacun doit être d’accord avec les choix finaux que votre groupe fera. Il ne faut pas que quelqu’un se voit imposer une réponse avec laquelle il/elle n’adhère pas.
Aussi évidentes que les réponses peuvent vous paraître, sachez qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Vous pourriez avoir raison sur les qualités que vous proposez, si vous les avez imposé à votre groupe ou s’il n’y avait pas une bonne cohésion, si certains n’étaient pas d’accord, ce sera un échec pour vous au final. Inversement, si votre réponse n’est pas terrible mais que vous la présentez de façon courtoise et que tout le monde est d’accord, ça passe !
Les conseils pour réussir cette épreuve : esprit d’équipe !! Un des mots clés auquel tient beaucoup Emirates, c’est le « team work », le travail d’équipe. Donc, ne vous lancez pas en leader qui veut tout superviser, ni en suiveur qui laisse les choses se faire sans intervenir. Le juste milieu est simple : proposez vos idées, toujours en laissant vos collègues être d’accord avec vous ou non. N’hésitez pas à dire quand vous êtes d’accord avec une idée. Quand vous n’êtes pas d’accord, restez courtois et ne rendez pas les choses personnelles. Préférez dire « Je comprends pourquoi tu penses à cette qualité, peut-être que celle-ci serait plus judicieuse à la place, qu’est-ce que vous en pensez ? »… plutôt que « Non tu as tort, pour ce métier il faut cette qualité plutôt. ». Préférez le positif au négatif ! Comme dans la vie, plus simplement ! Et prohibez le français ou tout autre langue, même si vous ne trouvez pas vos mots en anglais, reformulez votre idée mais ne parlez qu’en anglais.
Petites astuces : détendez votre équipe ! Cette épreuve est aussi faite pour casser la glace, commencer à se connaitre. Ne sacralisez pas l’épreuve, et voyez-la plutôt comme une expérience qui vous forme quelle que soit l’issue 🙂 ! Vous rencontrez des gens de tous horizons, qui seront peut-être vos futurs collègues de vol ! Profitez-en pour rester en contact avec eux, et en bon terme c’est toujours mieux 😉 La courtoisie est de mise toute la journée d’ailleurs, pas seulement durant les épreuves !
Aussi, on vous dit combien de temps vous avez pour faire l’exercice, et le temps est aussi important dans ce métier. On m’a dit un jour « Qui n’est pas en avance, est déjà en retard. »… Pour résumer, vérifiez régulièrement que vous êtes dans les temps, n’hésitez pas à dire à votre groupe « Attention, il reste 5 minutes. » !

 

La seconde épreuve de groupe, à 7-8 personnes, consiste à réfléchir à un problème clientèle. Vous êtes dans le rôle d’un manager d’hôtel ou de croisière, et vous faites face à un surbooking : on vous décrit le profil d’une dizaine de clients, et vous n’avez que deux places restantes. Votre groupe doit donc se mettre d’accord sur quels 2 clients vous allez choisir parmi la dizaine, et comment vous allez annoncer la mauvaise nouvelle aux autres. Sachant que chacun dans le descriptif mérite sa place qu’il a réservée, ce qui rend le choix vraiment pas évident !
Ce que l’on attend de vous : exactement les mêmes choses que pour la première épreuve ! [Copier-coller]. La difficulté est dans le fait que vous êtes plus nombreux ici, et que vous n’avez pas le droit de voter vos réponses à la fin. Votre groupe doit s’arranger pour que chacun soit d’accord avec la décision finale. Plus que jamais, l’esprit de groupe doit résider !

 

L’épreuve d’anglais.

Oui oui ! Comme je vous le disais, absolument tout se passe en anglais. Vos collègues viendront des quatre coins du monde, vos passagers également, il est donc primordial que vous maitrisiez l’anglais. Lu, écrit et parlé. Pour la partie parlée les recruteurs vous testent tout le long de la journée. Et pour la partie lue et écrite, l’épreuve est là pour ça !
Je préfère vous le dire, durant la session de recrutement à laquelle j’ai participé, il n’y a pas eu de rédaction à faire. Mais j’ai rencontré des personnes qui en ont eu à faire, avant et après ma session. Donc je ne peux pas vous promettre que vous en aurez une ou que vous n’en aurez pas.
Au-delà de ça, le test d’anglais ressemble beaucoup au TOEIC, vous pouvez vous y préparer en suivant sa méthodologie sans problème. Au programme : texte avec QCM de compréhension, des mots soulignés avec un synonyme à trouver parmi 3-4 mots. Texte à trous avec des verbes à conjuguer, toujours en ayant le choix parmi 3-4 conjugaisons proposées. Adjectifs avec une liste de définitions auxquelles il faut les associer. Phrases à replacer dans un texte à trous. Une liste de panneaux avec une affirmation à choisir.
Par exemple : « Do NOT park your bicycle here. », on vous demande de choisir parmi :
– Vous pouvez garer votre vélo ici, mais seulement en été.
– Vous pouvez garer votre vélo ici, mais pas votre moto.
– Vous ne pouvez pas garer votre vélo ici. <- Bonne réponse.

C’est une épreuve dense qui dure une heure, donc gérez votre temps (encore et toujours !) et organisez-vous. Laissez-vous un peu de temps pour relire vos réponses, le stress a plus d’impact qu’on ne le pense ! Si vous buttez sur une réponse, notez l’endroit pour ne pas oublier d’y revenir et passez à la suite sereinement. Le stress peut inconsciemment vous faire perdre ou confondre vos notions. En vous laissant du temps à la fin, vous pourrez revenir avec un état d’esprit plus habitué à l’exercice et ça s’éclaircira ! True story 😉
Personnellement je suis loin d’être bilingue. J’ai eu 3-4 réponses fausses, sûr et certain, et j’en ai peut-être eu d’autres. Mais le but du QCM, c’est d’essayer ! Ne laissez aucune réponse vide, allez-y ! C’est vraiment comme le TOEIC, pas de point en moins si vous avez faux.
Conseil : ne trichez pas. Vraiment. Vous pensez que les recruteurs ne vous voient pas ? Les recruteurs voient tout. Ça ne vaut pas le coup, surtout qu’ils ont une certaine tolérance sur votre niveau. Ils ont conscience qu’une fois à Dubaï vous serez dans le bain anglophone, votre niveau s’améliorera nettement sur place ! Copier sur votre voisin(e) n’est vraiment pas une chose à faire, surtout que vous aurez un ordre de réponses différent… Tout est dit !

Voilà pour les différentes épreuves ! Un résumé des qualités principales recherchées :

  • Capacités de communication
  • Flexibilité (face au désaccord des autres sur notre avis)
  • Esprit d’équipe
  • Organisation
  • Ponctualité
  • Sociabilité
  • Source de solutions aux problèmes rencontrés
  • Capacité à travailler sous pression
  • Être attentif à la clientèle
  • Serviabilité
  • Enthousiasme et motivation
  • Être compréhensif avec les autres

Si je dois conclure sur une idée : ne voyez pas les autres participants comme des concurrents ! Si vous pouvez les aider, faites-le. Si une fille a un peu de rouge à lèvres qui a débordé, dites-lui. Si un bouton de chemise est décalé, dites-lui. Si un garçon a une mèche de cheveux qui rebique, dites-lui.
Bref, soyez positifs. Celles et ceux qui vous entourent ne sont pas là pour vous concurrencer, il y a de la place pour tous ceux qui conviennent au poste !
(Pour vous donner un petit ordre d’idée, nous étions 57 à nous présenter avec nos CV, et nous sommes 14 à être arrivés à l’entretien final, ce qui est beaucoup. En général c’est 5-7 maximum en moyenne. Sur les 14, je suis restée en contact avec 8 personnes, nous avons été embauchés tous les 9 !)

Partages

13 thoughts on “Les épreuves de recrutement EK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 56 746 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages