Ryanair, "on ne veut pas mourir !" – PNC Contact
lundi 25 mars 2019
Boeing 737-800 de Ryanair

Boeing 737-800 Ryanair © Raboe001

Ryanair, « on ne veut pas mourir ! »

Ryanair a publiquement présenté ses excuses après qu’une hôtesse de l’air a indiqué qu’ils ne souhaitaient pas mourir…

Ryanair © Le Pays d'Auge
Ryanair © Le Pays d’Auge

Ryanair a publiquement présenté ses excuses après qu’une hôtesse de l’air a indiqué qu’ils ne souhaitaient pas mourir alors qu’elle expliquait les raisons du retard de l’avion.

L’appareil était en attende et, pour des questions de sécurité liées au givrage, commençait à accumuler un certain retard, en l’occurrence il s’agirait de 8 heures ! Selon une passagère à bord de l’avion, Ryanair a offert un coupon de réduction de £3.50 pour le désagrément.

Le porte-parole de la compagnie aérienne a indiqué qu’il y aurait un débriefing avec l’hôtesse de l’air et l’ensemble de l’équipage concernant ce regrettable incident.

Il est tout de même intéressant de noter que seulement une personne a indiqué que l’hôtesse de l’air avait raison car oui, le givre sur un avion c’est très dangereux…

Partages

5 thoughts on “Ryanair, « on ne veut pas mourir ! »

  1. Bonjour,
    Si vous faites reference a un de nos anciens articles, vous auries du lire l’article en entier. Vous auriez remarqué qu’il indiquait que STATISTIQUEMENT parlant Ryanair est la compagnie aérienne la plus ponctuelle en FRANCE durant les FETES DE NOEL…
    Cordialement

  2. « un débriefing avec l’hôtesse » ?????
    J’aimerais bien savoir ce qu’il se cache derrière ces mots !

  3. C’est bien ce que je disais 😉

    Les classements on les interpréte en fonction de certains paramètres : en France, pendant les vacances de Noël et à Nice si je me souviens bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 58 740 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages