10 août 2020
Boeing 737-800 Ryanair

Boeing 737-800 Ryanair © Ryanair

Ryanair, camping et procès

Alors qu’une amende de 200 000 euros a été demandée à l’encontre de Ryanair dans le procès en appel pour travail dissimulé sur la base de Marseille, on apprend que des employés de la compagnie aérienne seraient actuellement logés au camping

Partages
Boeing 737-800 Ryanair
Boeing 737-800 Ryanair © Ryanair

Alors qu’une amende de 200 000 euros a été demandée à l’encontre de Ryanair dans le procès en appel pour travail dissimulé sur la base de Marseille, on apprend que des employés de la compagnie aérienne seraient actuellement logés au camping. Les faits de travail dissimulé remontent à la période de 2007 à 2010. L’avocate a demandé que soit confirmée la peine prononcée en première instance.

Une partie de l’accusation se base sur le fait que les salariés étaient logés pour de longues périodes dans des appartements et des villas. Ces éléments permettent de prouver (facture a l’appui) que le salarié n’était pas présent pour une courte mission mais vivait bien de façon permanente dans la région. Pour contourner ce problème, la compagnie Ryanair a trouvé une solution, le camping !

Selon une enquête de l’hebdomadaire Marianne, des employés de la compagnie aérienne Ryanair seraient logés au camping pendant leur vacation sur la base. Le gérant de l’établissement aurait confirmé que des pilotes et des hôtesses de l’air sont présents sur le site depuis plusieurs mois. Les salariés ne seraient présents que quelques mois, selon Ryanair, puis relayés par une nouvelle équipe, un procédé qui éviterait à la compagnie d’être soumise au droit français.

Partages

11 thoughts on “Ryanair, camping et procès

  1. Franchement c’est scandaleux , non seulement ces hôtesses et stewards ne sont pas payés toutes leurs heures, ils travaillent dans des conditions très médiocres, doivent payer leur formation de 1700€ en rentrant dans cette compagnie alors qu’on paie déjà le CFS/CCA et sont en plus logés dans des campings! J’espère que ce procès aboutira à quelquechose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 292 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages