12 août 2020
easyjet une bonne année mais

Airbus A319 easyJet © AeroWorldPictures

easyJet, 1er semestre « moins bon »

La compagnie aérienne easyJet s’attend à un premier semestre de son exercice décalé (octobre – mars) plutôt moins bon que l’année dernière. En 2013 elle avait, sur la période, perdu 74 millions d’euros. Cette année la perte devrait être de l’ordre de 85 à 110 millions d’euros.

Partages
Airbus A319 easyJet
Airbus A319 easyJet © AeroWorldPictures

La compagnie aérienne easyJet s’attend à un premier semestre de son exercice décalé (octobre – mars) plutôt moins bon que l’année dernière. En 2013 elle avait, sur la période, perdu 74 millions d’euros. Cette année la perte devrait être de l’ordre de 85 à 110 millions d’euros. « L’an dernier, Pâques était tombé le 31 mars, entraînant 25 millions de livres de revenus supplémentaires au premier semestre 2013. Cette année, Pâques tombera en avril », explique la compagnie aérienne easyJet dans un rapport d’activité.

Le premier trimestre reste bon et la compagnie est plus que confiante si l’on en croit Carolyn McCall, directrice générale d’easyJet : « easyJet a réalisé un bon début d’année. Nous avons enregistré une croissance du revenu par siège sur le trimestre malgré un contexte concurrentiel difficile et une comparaison difficile avec l’année précédente ». Sur cette période le nombre de passagers transportés a augmenté de 4.2% et le revenu par siège également de 3.4%. « La performance réalisée sur le trimestre démontre notre focalisation sur les coûts, les progrès dans la mise en œuvre de nos priorités stratégiques et l’avantage structurel dont bénéficie easyJet sur le marché du court-courrier européen », a ajouté Carolyn McCall avant de poursuivre en promettant «une croissance viable et des retours sur investissement pour les actionnaires ».

Partages

3 thoughts on “easyJet, 1er semestre « moins bon »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 35 920 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages