13 avril 2021
Volcan Islande

Volcan Islande © DR

Volcan, fermeture en Hollande

Partages

Volcan Islande
Volcan Islande © DR

Le nuage de cendres progresse de nouveau vers le sud. L’Irlande et la Grande-Bretagne sont également touchées.

Les aéroports néerlandais d’Amsterdam-Schiphol et de Rotterdam vont être fermés lundi 17 mai de 06h à 14h en raison de la concentration de cendres du volcan islandais Eyjafjöll dans l’espace aérien des Pays-Bas, a annoncé le service néerlandais de contrôle aérien.

« Les aéroports d’Amsterdam et de Rotterdam-La Haye seront fermés au trafic aérien de 06h à 14h cet après-midi en raison d’une grande concentration de cendres volcaniques dans l’espace aérien néerlandais », a indiqué à l’AFP une porte-parole du service néerlandais de contrôle aérien, Marjolein Wenting.

Cette décision est « basée sur les informations des services météorologiques néerlandais », a-t-elle précisé, soulignant que les autres aéroports des Pays-Bas n’étaient pas fermés.


Fermeture d’Heathrow à Londres

Le trafic aérien des Pays-Bas avait été paralysé pendant près d’une semaine par le nuage de cendres du volcan islandais, comme celui d’une partie de l’Europe,  du 15 au 21 avril.

L’Irlande, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas étaient à nouveau touchés dimanche par le nuage de cendres volcaniques qui a provoqué la fermeture d’une vingtaine d’aéroports, menaçant de paralyser Londres.

L’aéroport londonien d’Heathrow était parmi ceux fermés pendant six heures à partir de 00h00 GMT lundi à cause de la propagation vers le sud du nuage de cendres volcaniques d’Islande, ont annoncé les autorités du trafic aérien britannique (NATS).

« Les cendres en forte densité continuent à se diriger vers le sud aux premières heures de » lundi, précise le NATS dans un communiqué.

« Pour la période allant de 1h (00h00 GMT) à 7h (6h GMT) lundi, la zone d’interdiction de vol imposée par les autorités de l’aviation civile (CAA) inclut les aéroports londoniens d’Heathrow et Gatwick« , a ajouté le NATS.

L’activité du volcan islandais en éruption, l’Eyjafjöll, a légèrement augmenté au cours des dernières 48 heures et le nuage de cendres a de nouveau atteint une altitude de 8.000 m, a indiqué samedi à l’AFP un vulcanologue islandais de l’Institut des sciences de la terre de l’Université d’Islande.

Source: tempsreel.nouvelobs.com

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jooble
ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 29 622 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages